Education : "Sois le capitaine de ton projet dès l’âge de 10 ans"

Education : « Sois le capitaine de ton projet dès l’âge de 10 ans »

0 0

Le conseil municipal de Ouagadougou a vu l’aboutissement de sa vision concernant l’amélioration de l’éducation des enfants avec la mise en oeuvre du projet CAP’TEN. Projet qui devrait permettre aux enfants d’avoir dès leur plus jeune âge à penser et créer des projets à eux. La cérémonie de lancement de ce projet a eu lieu ce jeudi 15 février 2018 à Ouagadougou.

Le génie créateur des enfants est débordant dès leur plus jeune âge et c’est bien souvent dommage qu’ils n’arrivent pas à le mettre en pratique à chaque fois, faute de suivi, d’accompagnement. Le projet  que le conseil municipal vient de faire le lancement officiel ce jeudi, permettra dorénavant aux enfants de ne pas perdre leur génie créateur et mieux,  d’apporter une plus-value au développement de leur pays avec des outils qui leurs seront bien adaptés.

Le projet CAP’TEN, qui veut dire, «  sois le capitaine, de ton avenir dès l’âge de 10 ans, est une approche éducative qui va outiller nos enfants dès leur jeune âge pour porter et réaliser des projets d’avenir.  Cette nouvelle approche pédagogique va permettre d’éveiller en eux un certain nombre de talents parce qu’en tout enfant dort un talent précis. Et ces travaux pratiques que nous allons introduire dans ces écoles pilotes vont permettre de révéler ces talents et de leur permettre d’avoir des choix pour leur avenir », a expliqué le maire de la ville de Ouagadougou, Armand Béouindé.

 

Education : "Sois le capitaine de ton projet dès l’âge de 10 ans"
Les participants au lancement du projet CAP’TEN

Tiraogo Illy, instituteur principal de formation à Koudougou, qui a expérimenté ce projet à Réo et à Koudougou en 2009, a indiqué que de 2009 à 2012, ils ont eu à travailler avec 6000 écoliers et le bilan est satisfaisant du côté des enfants et des enseignants. « Le projet comprend 6 mois et à l’issue des 6 mois, les enfants arrivent à produire quelque chose.  Des réalisations d’enfants de Koudougou et Réo ont été présentées à Ouagadougou », a-t-il confié.

Armand Béouindé, a annoncé que le projet CAP’TEN sera expérimenté dans 38 écoles de la commune de Ouagadougou à raison de deux écoles par circonscription d’éducation de base avec environ 3000 écoliers, une soixantaine d’enseignants et d’encadreurs pédagogiques qui ont été formés à cet effet.

A noter que le conseil municipal a bénéficié de l’appui de l’Institut catholique des hautes études commerciales de Bruxelles pour la mise en œuvre de ce projet.

Irmine KINDA

Burkina 24

.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre