Election délégué CSBE – Suisse : Tahirou Komi veut travailler pour la cohésion des Burkinabè de Suisse

445 0

Les Burkinabè de Suisse ont élu le vendredi 29 juin dernier, leur délégué au Conseil supérieur des Burkinabè de l’étranger (CSBE), en la personne de Tahirou Komi, un ingénieur en électricité de 63 ans, père d’une nombreuse famille de quatre grands garcons et établi depuis 38 ans en Suisse. A l’issue du scrutin qui s’est déroulé vendredi dans les locaux de l’Ambassade, Mission permanente du Burkina à Genève, les deux candidats en lice, Tahirou Traoré Komi et André-Jules Yaméogo ont récolté le même nombre de voix. M. Komi a remporté l’élection conformément aux dispositions de l’arrêté du Ministre de l’Intégration africaine  et des Burkinabè de l’extérieur portant fixation du nombre, répartition par pays et mode d’élection des délégués au CSBE, qui stipulent qu’en cas d’égalité de voix, le candidat le plus âgé est déclaré élu.

Tahirou Traoré Komi dont le crédo est de rassembler les Burkinabè vivant en Suisse pour les amener à contribuer au développement du Burkina s’est engagé à « se mettre à l’écoute de tous sans distinction ».

 « Le résultat de l’élection montre bien que le délégué que je suis, doit absolument consulter tous les burkinabè de Suisse afin de défendre nos intérêts et cela dans le respect des prérogatives de l’Ambassade et dans le cadre du programme du gouvernement. Pour cela, je vais constituer un groupe composé de “personnes ressources”. Ce groupe s’entretiendra avec l’association des Burkinabè de Suisse et celle des étudiants burkinabè de Suisse », a commenté le délégué CSBE.

 « Je vais travailler, en recherchant autant que possible le consensus, à instaurer une cohésion entre tous les Burkinabè résidant en Suisse, étudiants, travailleurs, artistes, et même ceux qui ne sont pas en règle avec la législation suisse, s’ils acceptent de nous approcher, on peut les aider à résoudre leurs problèmes », s’est engagé Tahirou Komi.

Le délégué des Burkinabè de Suisse au CSBE dit mesurer l’ampleur de la tâche et promet jouer pleinement son rôle d’interface dans l’intérêt de tous les Burkinabè vivant en Suisse.

   Après avoir travaillé en Recherche et Développement successivement dans 2 sociétés d’approvisionnement en électricité, ensuite dans une câblerie, Tahirou Komi travaille depuis 28 ans à BOBST, une société de conception et de fabrique de machines d’emballage (carton plat, ondulé et flexible). Il y exercera plusieurs fonctions mais toujours dans le management. Il occupe aujourd’hui le poste de “ICT Program Manager” et “ Service Desk Manager” au département informatique.

Tahirou Komi a, à son actif plusieurs actions humanitaires dans les domaines de la santé et de l’éducation au Burkina. Il est convaincu que la diaspora doit s’impliquer activement dans le développement du pays. « Le gouvernement ne peut pas tout faire », affirme t-il.

Mathieu BONKOUNGOU

Ambassade, Mission permanente du Burkina à Genève

Votre commentaire sur ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article du même genre