Burkina vs Botswana: « Les Etalons ont besoin de se réconcilier avec leur public »

1980 0

L’Union nationale des supporters des Étalons (UNSE) a organisé une conférence de presse le dimanche 07 octobre 2018 en prélude au match de la troisième journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2019 contre le Botswana. Pour cette rencontre prévue le 13 octobre prochain au Stade du 4 août de Ouagadougou à 18heures, la structure faitière des supporters a appelé à une mobilisation des supporters pour cette rencontre.

Le bureau de l’UNSE promet de faire du stade du 4 août de Ouagadougou un enfer pour le Botswana

Battus (2-0) en Mauritanie lors de la deuxième journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2019, les Étalons se doivent de se relancer et « se réconcilier avec leur public » afin de se qualifier. « Le samedi 13 octobre 2018, habillés de blanc ou de vert, munis de tout instrument d’animation tels les vuvuzelas, les sifflets en plastiques, etc. prenant d’assaut, envahissons le stade du 4 août de Ouagadougou et faisons encore de ce temps sportif un « enfer footballistique pour nos adversaires mais toujours dans le fair-play », a lancé le secrétaire général de l’Union nationale des supporters des Étalons (UNSE), Boukaré Tiendrébéogo.

Pour lui, même si les Étalons ont trébuché, l’UNSE reste toujours débout. C’est pourquoi, il a appelé tous les représentants de l’UNSE dans les différentes provinces et de la diaspora à se mobiliser pour ce rendez-vous décisif à Ouagadougou puis à Francistown le 16 octobre prochain pour la rencontre retour.

300 animateurs pour pousser les Étalons

« L’Union nationale des supporters des Étalons est fin prête pour cette échéance capitale. Comme d’habitude, des répétitions d’avant-matchs sont organisées et la troupe d’animation de l’UNSE, de plus de 300 animateurs, galvanisée et plus que motivée », a rassuré Boukaré Tiendrébéogo.

L’UNSE s’engage à prendre en charge 500 billets d’entrée au stade le 13 octobre prochain. Il promet aussi une caravane d’animation à travers les grandes artères de la ville de Ouagadougou dans le but de créer une ambiance d’avant-match et motiver le public à se rendre au stade. Pour l’UNSE, les Étalons doivent impérativement gagner.

Les Étalons sont actuellement deuxième de leur groupe avec trois points derrière les Mourabitounes de la Mauritanie et devant l’Angola et le Botswana.

Votre commentaire sur ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre