Nuit du Stand Up 2018 : Fou rire et sensibilisation au menu

376 0

La deuxième édition de la nuit du stand-up et du laangande s’est tenue ce vendredi 28 decembre2018 au CENASA. Dédiée à la promotion des arts vivants, cet événement a fait montre du talent de certaines figures humouristiques africaines.

C’est sous le thème « humour, baromètre de développement social » que s’est tenue la 2e édition de la Nuit du Stand Up.  Le promoteur  Gerard Ouédraogo, acteur comédien de cinéma et humoriste explique que « le choix des humoristes, c’est un travail de longue haleine parce qu’il faut suivre leur travail à la télé et pendant une année. Je fais des recherches et je sélectionne et on propose aussi aux comédiens ».

La nuit du stand-up et du laangande (en langue nationale Mooré, qui veut dire tordre de rire) est un rendez-vous des artistes humouristes qui travaillent seuls sur scène. Ce rendez-vous du fou rire « permet au public de découvrir d’autres cultures. Aujourd’hui, vous avez vu Valérie  N’Dongo. Il a parlé des femmes au Cameroun et Congo et Gogoligo a parlé des femmes au Togo. Cela permet au public de voyager dans plusieurs pays tout en restant dans une salle et c’est ça qui est important », explique le promoteur.

Contrairement à l’édition précédente, certaines innovations ont été apportées. Il s’agit de la présentation de la soirée par les ainés du métier. En effet, les devanciers du métier avaient pour tâche à chaque passage de présenter un humoriste. « Cette idée nous a permis de témoigner de la reconnaissance à ces ainés et permettre ainsi un brassage entre nouvelle et ancienne génération », a laissé entendre le promoteur.

Il faut noter également la prestation d’ouverture par Irène Tassembedo  et la création de décor et de lumière.

Traitant des thèmes de société, le spectacle a  fait passer plusieurs messages de sensibilisation sur la paix, la cohésion sociale. Au passage un hommage a été rendu aux Forces de défense et de sécurité.

Venus de la Côte d’Ivoire (Digbeu Cravate, Mareshal Zongo…), du Congo Brazzaville (Fortuner), du Cameroun (Valerie N’DONGO), du Togo (Gogoligo) et du Burkina (La jaguar, Adèle BADOLO), ces humouristes ont su égayer un public qui s’est vraiment tordu de rire. 

Dahmata ILBOUDO (stagiaire)
Burkina 24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre