Burkina : 31 femmes tuées par les terroristes, un deuil national décrété

Des assaillants ont attaqué le détachement militaire de Arbinda ce 24 décembre 2019. La riposte des forces armées a permis de tuer 80 terroristes selon l’armée.

La suite après cette publicité

Dans leur retraite, les assaillants ont attaqué les populations civiles. Selon le gouvernement, 35 personnes ont été tuées, dont 31 femmes. 

Le Président du Faso a décrété un deuil national de 48 heures à compter du 25 décembre 2019 en mémoire des 42 Burkinabè  (35 civils et 7 militaires) tués pendant cette journée. 

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page