Gestion du Covid-19 au Burkina : Quand une lettre anonyme enflamme les réseaux sociaux

Une lettre ouverte datée du 9 avril 2020 et attribuée à des responsables du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) agite les réseaux sociaux au Burkina Faso. La missive attribuée à « Un groupe de membres du Bureau politique national du MPP » met à mal la gestion du Covid-19 par la ministre de la santé, Pr Claudine Lougué, et le Coordonnateur national chargé de la riposte contre la pandémie, Pr Martial Ouédraogo. La diffusion de ce message a fait réagir le parti au pouvoir qui a publié un démenti sur sa Page Facebook.

La suite après cette publicité

Dans l’écrit intitulé « Lettre ouverte de membres du BPN du MPP à la ministre de la santé », leurs initiateurs disent interpeller la première responsable du département de la santé dans l’espoir qu’elle rectifie le tir. « Madame, vous avez tout faux depuis le départ et votre gestion rime avec incompétence et désinvolture », entament-ils. La gestion du Covid-19 par les autorités sanitaires n’est pas du goût des auteurs de la lettre.

« Au fait, à quoi vous ont servi les dizaines de milliers de formulaires remplis à l’aéroport de Ouagadougou ? A rien, sauf à gaspiller les deniers publics et permettre probablement à des individus de s’enrichir illicitement. Aussi, combien de kits de tests avez-vous commandé depuis février 2020 ? Combien de millions de masques avez-vous commandés  ? Mieux, combien de respirateurs artificiels avez-vous commandés ? Rien. Zéro. Nada », déplorent-ils.

Les commentaires vont bon train…

La suspension de la pharmacie du Sud et l’avis des autorités sur l’apivirine restent en travers de la gorge de ces derniers se réclamant du MPP. « Madame la ministre, l’apivirine, vous n’en voulez pas et votre compère, le Pr Martial Ouédraogo s’est payé le luxe de contredire publiquement le Ministre Alkassoum Maïga. La pharmacie du Sud, vous la fîtes fermer, par abus de pouvoir car son initiative mettait à nu votre incompétence et votre inaction.

(…) Mais alors, dites-nous, pouvons-nous faire confiance en vos statistiques puisque vous avez peur de la psychose ? Ne sommes-nous pas en droit de vous soupçonner de falsifier les statistiques pour ne pas créer cette psychose ? Ou bien avez-vous tout simplement un agenda caché ? », se demandent-ils, avant d’ajouter : « Par votre incompétence et vos manigances, vous jetez l’opprobre sur le MPP et le Président du Faso. Vous trahissez la confiance et la liberté en vous placées. Vos errements sont reprochés au MPP et au PF ».

La lettre partagée par plusieurs milliers d’internautes suscite moult commentaires. « Il nous revient que ce tract du MPP aurait poussé la ministre de la santé à déposer sa démission qui a été refusée par le gouvernement », écrit Aminata Rachow sur son compte Facebook.

« Vous n’avez même pas le courage d’afficher vos identités »

« Ko « Lettre ouverte » de membres du BPN du MPP à leur propre ministre de la santé. Haïe, et vous n’avez même pas le courage d’afficher vos identités. C’est vous qui êtes au pouvoir et malgré cela, vous préférez la clandestinité pour vous adresser à votre ministre », s’ébahit un autre internaute, Aly Mana.

Concernant la lettre en question, le parti au pouvoir a apporté un démenti à travers sa Page officielle Facebook. « La direction politique du MPP tient à souligner que cet écrit n’émane d’aucuns de ses organes ou instances et ne saurait par conséquent l’engager. La direction politique nationale du parti tient à rappeler que les déclarations non dûment signées ne sont rien d’autre que des tracts qui ne font pas partie des modes d’expression démocratique », peut-on lire dans la déclaration signée du Secrétariat à l’information et à la communication du MPP.

La publication de ce démenti n’empêche cependant pas d’autres internautes de rebondir. « Hayya! On fait comment ? Ko le démenti du MPP n’est pas non plus signé. Ko donc c’est un tract aussi », rétorque Pathé Tidiane. La lettre dont l’origine est méconnue continue ainsi de faire couler beaucoup d’encre et de salive.

Burkina 24

Écouter l’article
publicite


publicite

Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page