Législatives en Côte d’Ivoire : Le bloc de Pascal Affi N’Guessan affronte le Rhdp, le PDCI et les pro-Gbagbo

C’est un secret de polichinelle, l’opposition ivoirienne après avoir boycotté la présidentielle du 31 Octobre 2020 participera à la législative du 06 Mars 2021. Mais, contre tout attente et contre tous les engagements pris, elle s’y lancera en rang dispersé.  Pendant que le parti au pouvoir, le Rassemblement des Houphouetistes pour le Développement et la Paix (RHDP) met toutes les chances de son côté pour avoir la majorité des 255 sièges du parlement ivoirien. Le PDCI d’Henri Konan Bédié et la plateforme de l’EDS, proche de Laurent Gbagbo, ont uni leurs forces au détriment toutefois du reste de l’opposition qui leur reproche de s’arroger la part du lion. D’où la mise sur pied d’un autre bloc de l’opposition dont le FPI de Pascal Affi N’Guessan en est le tenant.

La suite après cette publicité

Même si l’idée de participer à la législative du 06 mars a été acceptée par la quasi-totalité des partis de l’opposition engagé contre un autre mandat d’Alassane Ouattara, la composition des listes en avait été la pomme de discorde.

Ainsi, le Front Populaire Ivoirien (FPI) présidé par Pascal Affi N’Guessan a rompu les amarres avec le PDCI d’Henri Konan Bédié et la plateforme de l’EDS, proche de Laurent Gbagbo pour présenter une soixantaine de candidats.

Avec le FPI de Pascal Affi N’Guessan, le COJEP de Charles Blé Goudé, l’UDPCI d’Albert Toikeusse Mabri, et Agir de Martial Ahipeaud présenteront des candidatures uniques (pour en fin de compte en avoir une centaine au sein de cet autre bloc de l’opposition) à l’instar du PDCI et de l’EDS.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Correspondant de Burkina24 en Côte d’Ivoire

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page