Burkina Faso : Un cross populaire pour commémorer la journée mondiale de l’eau

Le ministère de l’eau et de l’assainissement a organisé un cross populaire, ce jeudi 18 mars 2021, à Ouagadougou. L’activité s’inscrit dans la commémoration de la journée mondiale de l’eau, placée sous le thème « Rôle et responsabilité de chaque Burkinabè pour une meilleure protection de nos ressources en eau ».

La suite après cette publicité

Pour marquer la journée mondiale de l’eau célébrée le 22 mars, le ministère de l’eau et de l’assainissement a débuté ses activités par un cross populaire. Les participants ont couru du ministère de l’eau au rond-point des martyrs pour y revenir terminer par une séance d’aérobic.

 Le ministre de l’eau Ousmane Nacro a eu un message à l’occasion de cette journée. « L’eau qui est  une ressource, cette ressource est de plus en plus recherchée au niveau de nos pays. Nous devons donc sérieusement prendre soins de cette eau en faisant en sorte qu’elle ne soit pas gaspillée, parce qu’elle est précieuse. C’est mon message essentiel. L’eau est précieuse et chacun devrait travailler à en faire un bien précieux », a-t-il affirmé.

L’eau qui est  une ressource précieuse et ne doit pas être gaspillée, selon le ministre en charge de l’eau Ousmane Nacro

Plusieurs services ont participé à ce cross. Il s’agit du ministère de l’agriculture représenté par son premier responsable, le ministère des ressources animales, et la sécurité à travers l’Ecole nationale de la police.

Le Secrétaire permanant pour la gestion intégrée des ressources en eau, Moustapha Congo, a déclaré que l’objectif  de ce cross vient en droite ligne du thème de  la journée mondiale de l’eau  qui a été adaptée au Burkina Faso.

Une partie de la séance d’étirement après l’aérobic.

«Nous prenons les acteurs comme l’ensemble des usagers  et tous les êtres humains. Ça veut dire que tous les ministères, tous les secteurs ont besoin de l’eau. Voilà pourquoi nous avons voulu  faire un cross à l’unisson entre le ministère du développement rural pour faire en sorte que chacun marque d’un point la journée du 22 mars qui vient avec des thèmes de réflexion, avec des discussions,  avec des partages de l’information de manière à ce qu’on sache que la ressource en eau est rare et une des préoccupations majeures au   21e siècle », a-t-il annoncé.

Selon Seimata Obian, directrice régionale de l’eau et de l’assainissement, le cross populaire a donné  l’opportunité de pouvoir se mouvoir afin de détendre les muscles. Elle a fait comprendre que la gestion des ressources en eau est un défi majeur pour un pays comme le Burkina Faso,  car tout le monde connait la valeur de l’eau mais ignore sa gestion. D’où son invite à la bonne gestion de l’eau.

Seimata Obian, directrice régionale de l’eau et de l’assainissement  invite à la bonne gestion de l’eau

« C’est l’occasion pour cette journée mondiale de l’eau, pour que nous puissions ensemble (…) montrer l’importance de l’eau, comment gérer bien cette ressource qui est tant rare pour notre pays, un pays sahélien », a-t-elle lancé.

La commémoration de la journée de l’eau se tient du 18 au 22 mars 2021. Cette journée est placée sous le thème, « Rôle et responsabilité de chaque Burkinabè pour une meilleure protection de nos ressources en eau ».

Alice Suglimani THIOMBIANO

Burkina 24

 

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page