Tanzanie : 45 morts dans une bousculade lors d’un hommage au Président John Mugufuli

45 personnes ont perdu la vie le 21 mars 2021 dans une bousculade au stade de Dar es Salam, la capitale économique de la Tanzanie. Des Tanzaniens s’y étaient réunis en hommage au président défunt John Magufuli décédé le 17 mars 2021 des suites de « complications cardiaques ». L’opposition affirme quant à elle qu’il est décédé du Covid-19, maladie que le défunt président n’avait cessé de minimiser l’impact de son vivant.

La suite après cette publicité

La police tanzanienne par la voie de son  commandant de la police régionale de Dar es Salaam, Lazaro Mambosasa a annoncé que la cérémonie d’hommage au regretté président John Magufuli  avait été entachée par une bousculade qui a causé la mort de 45 personnes.

Racontant les circonstances du drame, il a indiqué ce qui suit : « Il y avait beaucoup de gens qui voulaient entrer dans le stade et certains n’étaient pas patients. Ils ont forcé l’entrée et cela a causé une bousculade. Quarante-cinq personnes sont mortes dans l’accident… Ce bilan inclut cinq personnes d’une même famille« , a-t-il témoigné tout en ajoutant  que 37 personnes ont également été blessées et dont la majorité a quitté l’hôpital.

Avant que les autorités ne publient ce bilan, l’AFP avait rapporté que cinq personnes, une femme et quatre enfants, avaient trouvé la mort en plus d’une sixième personne qui était également portée disparue.

Des dizaines de milliers de Tanzaniens s’étaient rendus au stade Uhuru de la capitale économique Dar es Salaam où son corps était exposé puis dans la même journée avait également envahi un terminal de l’aéroport au départ du cercueil vers la capitale politique Dodoma en vue des funérailles nationales avant son inhumation dans sa ville natale de Chato, dans le nord-ouest de la Tanzanie.

Décédé le 17 mars 2021, John Magufuli, 61 ans,  à la tête de la Tanzanie depuis 2015, a été remplacé conformément à la constitution par la vice-présidente Samia Suluhu Hassan, désormais la première femme à diriger ce pays de l’Afrique de l’Est.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source : Africanews

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page