Burkina Faso : BURCASO  met les adolescentes et les jeunes femmes au cœur de ses actions

Le projet « Jeunes en Vigie » a été lancé le 18 mai 2021 à Koudougou par  BURCASO. Ce projet a pour objectif de renforcer l’accès des adolescentes et jeunes femmes à des services de santé de qualité intégrés et adaptés à leurs besoins et contraintes spécifiques et respectant leurs droits.

La suite après cette publicité

Au Burkina Faso, 75 % des nouvelles infections à VIH chez les jeunes concernent les adolescentes et jeunes femmes (AJF). Au regard de cette situation préoccupante, BURCASO a nourri l’ambition de renforcer l’accès de ces  adolescentes et jeunes femmes à des services de santé de qualité intégrés et adaptés à leurs besoins et contraintes spécifiques et respectant leurs droits.

D’où le lancement du projet « Jeunes en Vigie », le 18 mai 2021  à Koudougou. En effet, BURCASO entend  faire « du Centre-Ouest une région de concentration avec plus d’engagement, plus de projets, donc plus de mobilisation de ressources et d’investissements », selon Désiré Tassembedo, directeur des Programmes de BURCASO représentant le Coordonnateur National de BURCASO.

Le projet « Jeunes en Vigie »  s’inscrit dans la même dynamique que le Programme d’amélioration de la santé des mères et des enfants (PASME2), qui a couvert les districts sanitaires de Koudougou, Réo, Sabou, Ténado de 2016 à 2020. Il sera exécuté par BURCASO et des partenaires burkinabè et canadiens.

Selon Daouda Traoré, représentant le gouverneur de la Région du Centre-Ouest, la situation et les indicateurs sont particulièrement préoccupants pour ce qui concerne les adolescentes et jeunes femmes (AJF) en termes d’accès aux services de santé de qualité et des droits en santé sexuelle et reproductive.

« L’approche du projet « Jeunes en Vigie » qui met les adolescentes et jeunes au cœur de l’action nous convainc déjà de la réussite de l’initiative », a-t-il laissé entendre.

Le projet « Jeunes en Vigie » est financé par Expertise France et Initiative 5% sous la coupole de l’ONG Equilibres Et Populations (EQUIPOP). Il  couvrira les districts sanitaires de Koudougou et de Réo dans le Centre-Ouest et ceux de Tenkodogo et Koupéla dans le Centre-Est.

Rédaction B24

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page