Burkina Faso : Des populations du Nord et du Centre-Nord marchent pour réclamer plus de sécurité

Les populations du Loroum (Nord) et de Kaya, chef-lieu de la région du Centre-nord, sont sorties, ce samedi 26 juin 2021, pour interpeller les autorités  sur la recrudescence des attaques terroristes dans leurs provinces, révèle l’AIB.

La suite après cette publicité

Les populations sont sorties nombreuses pour protester contre  la dégradation de la situation sécuritaire dans ces régions.

Les manifestants réclament, essentiellement, le renforcement des dispositifs sécuritaires, l’équipement des Volontaires pour la défense de la patrie (VDP) et davantage de vivres pour les Personnes déplacées internes (PDI).

A Kaya, les manifestants étaient composés notamment des femmes déplacées et veuves déplacées en direction  du rond-point de la femme sur fond de musique en hommage aux policiers tombés récemment à Foubé, rapporte l’AIB.

Dans le Lorum, précisément à Titao, la population n’a pas hésité à répondre massivement à l’appel d’un mouvement de la jeunesse. Cependant, des manifestants ont saccagé les locaux du Haut-Commissariat, selon toujours l’Agence d’information du Burkina. 

Les attaques sont devenues de plus en plus récurrentes dans les régions du Nord et du Centre-Nord. Une dizaine de policiers sont morts dans un guet-apens en début de semaine, pendant que des Volontaires pour la défense de la patrie (VDP) ont lancé un appel à l’aide dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux.

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page