Plénière du CIP/G5 Sahel à Bamako : Alassane Bala Sakandé a présidé la 2ème assemblée

Le président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé, a séjourné à Bamako au Mali du 07 au 12 juillet 2021. Dans la capitale malienne, le chef du Parlement burkinabè a présidé les travaux de la deuxième Assemblée plénière du comité interparlementaire du G5 – Sahel (CIP/G5  – Sahel).

La suite après cette publicité

La deuxième Assemblée plénière du Comité interparlementaire du G5 – Sahel (CIP/G5-Sahel) s’est tenue du 05 au 09 juillet 2021 à Bamako au Mali. Placée sous le thème « renforcer la participation citoyenne aux initiatives de développement et de paix au Sahel : le rôle des parlementaires », la rencontre a réuni des parlementaires de 4 sur les 5 pays du G5-Sahel.

La deuxième Assemblée plénière du Comité interparlementaire du G5 - Sahel (CIP/G5-Sahel) s'est tenue du 05 au 09 juillet 2021 à Bamako au Mali
Comité interparlementaire du G5 – Sahel (CIP/G5-Sahel) du 05 au 09 juillet 2021 à Bamako 

La cérémonie d’ouverture de cette Assemblée placée sous la présidence de Alassane Bala Sakandé, a connu la présence des présidents d’Assemblées du Niger, Séini Oumarou, du Tchad Dr. Haroun Kabadi et du président du Conseil national de la transition (CNT) du Mali, Malick Diaw. On notait également la présence de représentants du Parlement français et du Parlement de l’APF ainsi  que le premier ministre malien, Dr. Choguel Kokalla Maïga, des membres de son gouvernement, des députés maliens et de nombreux invités.

Dans son mot de bienvenue, le président  du Conseil national de la Transition (CNT), Malick Diaw, s’est réjoui du choix de Bamako pour abriter la 2ème Assemblée plénière du CIP/G5-Sahel et souhaité un agréable séjour aux parlementaires venus pour la circonstance.

A la suite des allocutions des présidents d’Assemblées du Niger et du Tchad, le président Alassane Bala Sakandé a prononcé le discours solennel d’ouverture de la rencontre.

En l’absence du président en exercice, le président de l’Assemblée nationale de Mauritanie, Cheick Ahmed Baya, le  président Sakandé a été désigné par ses pairs, pour présider les travaux. Il a, dans son discours, invité les parlementaires des 5 pays membres, à promouvoir le développement et la paix au bénéfice de leurs peuples respectifs. Le chef  du Parlement burkinabè a par ailleurs invité les partenaires et la communauté internationale à soutenir cette organisation interparlementaire. 

Aux termes des travaux en commission et en plénière, les parlementaires ont adopté les textes régissant le fonctionnement de l’organisation et décidé de l’envoi de missions d’informations conjointes sur le terrain à travers sept résolutions. 

Les présidents d'Assemblées, les parlementaires et les délégations ont été reçus par le chef de l'État du Mali, le colonel Assimi Goïta.
Les présidents d’Assemblées et les parlementaires ont été reçus par le chef de l’État du Mali

Les participants ont par ailleurs adopté trois motions dont celle : « de solidarité et de compassion au peuple burkinabè, affligé par l’attaque terroriste qui a frappé le village de Solhan dans la nuit du 4 au 5 juin et faisant plus d’une centaine de morts et de nombreux blessés ».

Les présidents d’Assemblées, les parlementaires et les délégations présentes à Bamako dans le cadre de cette assemblée plénière ont été reçus en audience le vendredi 09 juillet 2021 par le chef de l’État du Mali,  le colonel Assimi Goïta. 

Avant de regagner Ouagadougou,  le chef du Parlement burkinabè a reçu en audience le dimanche 11 juillet 2021 le premier malien Dr. Choguel Kokalla Maïga.

(Sources : Direction de la communication et des relations publiques  de l’Assemblée nationale)

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page