Manifestations dans la Région de l’Est : Le Mouvement U Gulmu Fi s’apprête à « des actions d’envergure élevée »

Des populations des cinq provinces de la région de l’Est (la Gnagna, le Gourma, la Komondjari, la Kompienga et la Tapoa) ont manifesté ce samedi 31 juillet 2021, à l’appel du Mouvement U Gulmu Fi, pour protester contre l’insécurité et pour le désenclavement dans leurs zones.

La suite après cette publicité

Les populations de la région de l’Est ne sont pas contentes. A l’initiative du Mouvement U Gulmu Fi, des marches ont été simultanément organisées dans les Chefs-lieux des cinq provinces de la région (Fada, Bogandé, Diapaga, Gayeri et Pama).

A Fada, les manifestants, après s’être rassemblés à la Place des Martyrs, n’ont finalement pas pu remettre leur message au Gouverneur de la région de l’Est.

Explications du Gouvernorat  👇🏿

Manifestation du Mouvement U Gulmu Fi : Par correspondance, en date du 29 juillet 2021, le Mouvement U Gulmu Fi à travers son Coordonnateur Monsieur Emmanuel Roger Yemboado OUOBA, adressait une lettre au Gouverneur pour lui signifier d’une marche prévue pour le samedi 31 juillet, à l’issue de laquelle, un message lui sera remis à onze heures.

Le Gouverneur et ses proches collaborateurs se sont effectivement mobilisés pour la circonstance. A l’issue de la marche, les manifestants, arrivés au portail du gouvernorat, ont souhaité tous y accéder pour la remise de leur message.

Recommandation leur a été faite par l’administration de constituer une délégation pour la remise de leur message. Toute chose que les marcheurs ont rejetée. Chacun étant resté campé sur sa position, les manifestants ont choisi de repartir sans remettre leur message.

Service de la Communication, de la Presse et des Relations Publiques

Le Mouvement U Gulmu Fi a dit prendre acte de cette situation. 

Réaction du Mouvement U Gulmu Fi dans un communiqué de presse 👇🏿

En attendant un bilan exhaustif, de la manifestation de ce jour 31 juillet 2021, le Mouvement U Gulmu Fi félicite toutes les braves populations qui se sont mobilisées dans les 5 chefs-lieux des provinces de la région de l’Est.

Le Mouvement salue la discipline des marcheurs de Fada N’Gourma qui ont suivi les consignes des organisateurs en adoptant un comportement hautement responsable face au refus de Monsieur le Gouverneur de la région de l’Est de recevoir les marcheurs dans la cour du Gouvernorat.

Le Mouvement U Gulmu Fi est surpris par cette attitude du Gouverneur face à une marche qui a été pacifique, disciplinée et responsable. Ce refus du premier responsable de la région nous montre davantage le mépris que nos gouvernants ont vis à vis des préoccupations des populations martyres de l’Est. 

Nous prenons acte de cette attitude regrettable du Gouverneur et appelons nos membres et sympathisants à rester prêts pour des actions d’envergure élevée dans les jours à venir.

Pour l’Est (routes, santé, ressources minières…), aucun sacrifice n’est de trop !

Ensemble, levons-nous et bâtissons !

Pour U Gulmu Fi

Emmanuel OUOBA        

A Diapaga, dans son adresse le Coordonnateur de la marche, Simon Compaoré, a indiqué que cette marche n’est dirigée contre personne. Elle vise, dit-il, selon l’AIB, tout simplement à exiger la garantie de la sécurité pour les personnes et les biens dans la Tapoa, la prise en charge adéquate des déplacés internes et la construction d’une usine de phosphate à Diapaga.

A Pama également, des manifestants ont protesté suite à l’appel du mouvement U Gulmu Fi pour exiger la levée du couvre-feu, la prise en charge totale des déplacés internes, la sécurisation de la commune de Madjoari.

(Images : AIB)

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page