Burkina Faso : Pascal Zaïda interpellé par la Police

Pascal Zaïda a été conduit, ce vendredi 13 août 2021, au Service régional de la Police judiciaire, a appris Burkina24 de sources proches de l’intéressé qui parlent plutôt « d’un enlèvement ». Il a été gardé à vue à la Police judiciaire. 

La suite après cette publicité

« Tentative d’atteinte à la sûreté de l’Etat, incitation à une rébellion, déclaration subversive« , sont les principales charges retenues contre Pascal Zaïda.

« Alerte: Une équipe de la Brigade Anti Crimalité (BAC) chez moi actuellement. Pourquoi…? », se demandait dans la matinée Pascal Zaïda qui a co-animé avec Marcel Tankoano, hier 12 août 2021, une conférence de presse au cours de laquelle ils ont dénoncé la mal gouvernance et la gestion du pouvoir au Burkina Faso.

« Si rien n’est fait, il y aura un soulèvement », « Les conditions objectives de bouillonnements sociaux sont réunies. Aujourd’hui, toutes les conditions sont réunies pour faire tomber le pouvoir », avait dit entre autres Pascal Zaïda face à la presse, sous la bannière de la coordination nationale des OSC pour la Patrie (COP).

Marcel Tankoano, quant à lui, n’a pas fait l’objet d’interpellation. « Pour le moment, non ! Mais si l’arrestation de Zaïda a un lien avec notre point de presse d’hier, c’est sûr que je serai en ce moment notifié. Mais nous n’en sommes pas à là », a confié Marcel Tankoano à Burkina24 dans la matinée de ce vendredi 13 août. 

L’opposition politique a dénoncé l’arrestation de Pascal Zaïda et souligné une « atteinte à la liberté d’expression« .

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page