Lutte contre le Covid-19 au Burkina : Une vaste campagne de vaccination du 14 au 23 décembre 2021

Il est prévu du 14 au 23 décembre 2021, une campagne de vaccination massive contre le covid-19. Quatre régions qui ont enregistré le plus de cas sont concernées par cette campagne. Il s’agit du Centre, le Centre Ouest, les hauts-bassins et le Sud-Ouest.

La suite après cette publicité

Seulement 2% de la population, soit 5% des populations cibles (personnes âgées de 18 ans et plus) sont vaccinées contre le Covid-19 depuis la mise en œuvre du plan vaccinal le 2 juin 2021. Un résultat bien en deçà de la cible de 40% à la date du 31 décembre 2021 que s’était fixé le ministère de la santé.

Alors que l’objectif est fixé à 70% nécessaire pour avoir une immunité collective, le pas traîne. C’est à cet effet que le ministère de la santé a organisé un plaidoyer auprès des acteurs de la vaccination pour une vaccination de masse, ce vendredi 9 décembre 2021.

Pr Charlemagne Ouédraogo, ministre de la santé

Cette campagne d’intensification de la vaccination contre le covid-19 est organisée  au profit des régions du Centre, du Centre-Ouest, des Hauts-bassins et du Sud-Ouest, avec pour objectif d’atteindre au moins 10%  de cible d’ici fin décembre 2021. Ces régions sont selon le ministre de la santé, Pr Charlemagne Ouédraogo, l’épicentre des cas de covid-19.

Les populations ont le choix, les vaccins disponibles sont : l’Astra Zeneca, Johnson and Johnson, Sinopharm, Pfizer du 14 au 23 décembre, cible de 1 774 815 personnes de 18 ans et plus.

Où se faire vacciner

Les vaccinations se dérouleront sur les sites des Centres de santé, les marchés, les casernes militaires, les gares, les sites de Personnes déplacées internes (PDI) .

De l’importance du vaccin

280 cas graves avec 100 décès ont été enregistrés ces trois derniers mois. « C’est le plus grand nombre de décès enregistrés en si peu de temps. La quasi-totalité des cas graves et des personnes décédées n’a jamais reçu de vaccin. Sur les 100 décès, il y avait une seule personne qui était vaccinée et qui du reste, est décédée pour des complications de sa maladie chronique », explique le ministre avant d’appeler la population à sortir massivement pour se faire vacciner.

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page