Terrorisme au Burkina : « Nos ennemis bénéficient d’appuis internes et de puissants soutiens externes » (Clément Sawadogo)

Ceci est une déclaration de l’Alliance des partis et formations politiques de la majorité présidentielle (APMP). 

Peuple du Burkina Faso,

La suite après cette publicité

A l’entame de cette nouvelle année 2022, l’Alliance des  Partis et Formations Politiques de la Majorité Présidentielle (APMP), présente  à l’ensemble  du peuple  burkinabè,  tous ses  vœux les meilleurs  de  sécurité,  de  paix,  de  santé,  de  prospérité  et  de bonheur partagé.

L’année 2021 qui vient de s’écouler a été une année éprouvante pour tous les Burkinabè, et ce particulièrement sur les plans sécuritaire et sanitaire, entrainant du même coup une morosité économique, avec en sus un renchérissement des prix des produits de première nécessite. Tout cela a eu pour conséquences des manifestations de mécontentement et de colère somme toute légitimes d’une partie des Burkinabè et que l’APMP comprend et appréhende avec la plus grande responsabilité et attention.

Aussi, l’hydre terroriste a durement éprouvé les fondements de nos institutions, tant la haine et la barbarie perpétrées tout au long de l’année 2021 ont atteint un paroxysme jamais égalé au Burkina Faso, malgré tous les efforts déployés par le Président du Faso et le gouvernement, la détermination et l’engagement de nos forces de défense et de sécurité (FDS) et les Volontaires pour la défense de la patrie (VDP), pour centrer nos agresseurs et bouter hors de nos frontières ces oiseaux de mauvais augure.

La persistance des attaques, malgré l’ampleur des budgets alloués, des équipements mobilisés et des hommes recrutés pour ce combat, est la preuve que nos ennemis bénéficient d’appuis internes et de puissants soutiens externes tant sur le plan financier, matériel, qu’humain.

Cet état de fait ne pouvait que saper le moral de nos concitoyennes et concitoyens, chose qui du reste était la volonté manifeste et le dessein macabre de ceux qui nous ont imposé cette guerre asymétrique et injuste.

L’APMP condamne sans réserve toutes ces tentatives de déstabilisation et de destruction de notre pays et salue le courage et la résilience de nos populations des zones affectées, ainsi que la bravoure de nos FDS et des VDP qui, sans cesse et au prix du sacrifice suprême, se battent jours et nuits pour préserver l’intégrité territoriale de notre pays et assurer la sécurité de nos populations. 

L’APMP constate malheureusement que, loin de contribuer à l’effort de guerre, certains de nos concitoyens ont choisi de profiter des malheurs du peuple pour assoir leurs nouvelles stratégies politiques. Ceux-ci ne sont en dernière analyse que des alliés politiques du terrorisme que notre peuple doit dénoncer et combattre avec la plus grande fermeté.

Dans ces moments difficiles pour le peuple tout entier, et en homme d’Etat à l’écoute de son peuple, le Chef de l’Etat, SEM Roch Marc Christian KABORE, Chef suprême des armées et garant de l’intégrité territoriale de notre pays, dans ses prérogatives constitutionnelles, a procédé à un remaniement ministériel qui a vu l’arrivée de Monsieur Lassina ZERBO à la Primature, en remplacement de Monsieur Christophe DABIRE, en vue  de redonner un souffle nouveau à la  gouvernance par la formation d’un gouvernement resserré et de combat, en renforçant les acquis obtenus et en changeant de paradigme dans la gestion de la crise sécuritaire, sanitaire et sociale.

C’est le lieu encore pour l’Alliance des Partis de la Majorité Présidentielle de saluer la clairvoyance et l’esprit de leadership de son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE dans les choix opérés et d’adresser ses remerciements au Premier Ministre sortant et aux membres de son équipe pour le travail abattu dans des conditions difficiles, lequel a permis la mise en œuvre du Plan National de Développement Economique et Social (PNDES I) et de mettre en route le PNDES II dont les résultats attendus permettront de faire du Burkina Faso une nation de paix et de démocratie, résiliente, unie, solidaire et prospère.

L’APMP adresse au Premier Ministre Lassina ZERBO, ainsi qu’à toute son équipe, ses vives félicitations et les assure de son soutien indéfectible pour l’accomplissement de la mission qu’ils ont de poursuivre avec plus d’envergure le travail amorcé, par une lutte sans merci centre le terrorisme, dans une gouvernance vertueuse, pour le bien-être de l’Ensemble des Burkinabè.

C’est pourquoi l’APMP a suivi avec grand intérêt la Déclaration de Politique Générale (DPG) de Son Excellence Monsieur le Premier ministre devant la représentation nationale qui est intervenue le 07/01/2022. 

Cet exercice satisfait à une exigence constitutionnelle contenue dans l’Article 63 de notre loi fondamentale. Dans sa forme, comme dans son fond, notre regroupement  politique tire de réels motifs de satisfaction.

En effet, cette déclaration aussi précise que concise a eu le mérite au-delà du diagnostic sérieux et profond de la situation nationale, de faire connaitre les engagements et les politiques publiques que le gouvernement entend mettre en œuvre pour juguler les préoccupations légitimes de nos concitoyens.

Nous tenons à féliciter l’ensemble des députes de toutes les sensibilités politiques représentées à l’Assemblée nationale qui ont relevé la qualité de cette DPG, même si par principe certains se sont abstenus pour son adoption, toute chose qui achève de convaincre de la qualité, de la vision programmatique, stratégique et opérationnelle du Gouvernement quant aux solutions de sortie de crise dans laquelle notre Pays est empêtré. 

Notre alliance, tout en souhaitant une mise en œuvre réussie des projets, programmes, actions et activités contenus dans ce document d’orientation, invite le Gouvernement à œuvrer  prestement afin que des résultats palpables et tangibles soient constatés sur le terrain pour le bonheur et la dignité du vaillant et résilient peuple burkinabè.

A l’endroit du peuple, l’APMP estime que plus que jamais, nous devons faire montre d’une prise de conscience individuelle et collective quant à la nécessite de nous unir et de faire corps avec nos autorités et nos FDS dans la détermination et le combat pour garantir la paix, le vivre ensemble et la cohésion sociale pour une véritable réconciliation nationale. 

Au-delà de la crise sécuritaire, le regain de la COVID19, avec ses multiples variantes inquiète et interpelle chacun de nous quant au strict respect des mesures et dispositions sanitaires et la vaccination préconisée par les autorités compétentes. C’est à ce prix que nous viendrons à bout de cette pandémie.

Enfin, l’APMP appelle ses militants et sympathisants à renforcer leur mobilisation et à apporter leur contribution patriotique conformément au mot d’ordre lancé par le Chef de  l’Etat à l’effort de guerre, afin de manifester notre pleine et entière solidarité avec les FDS, les VDP et les autres acteurs sur le front avancé du combat dont les récentes  percées sur l’ennemi suscitent l’espoir vers la victoire. Cette solidarité va également à l’endroit des personnes déplacées  internes  (PDI) sur  toute l’étendue du territoire national.

Puisse, en  cette année 2022, le Tout Puissant nous renforcer davantage et nous procurer la force et le courage nécessaires pour continuer à faire face à l’adversité d’où qu’elle vienne, et nous permettre de hisser haut le flambeau de notre cher pays. Souvenons-nous que « là où s’abat le découragement, s’élève la victoire des persévérants » !

Que Dieu bénisse le Burkina Faso !

Fait à Ouagadougou, le 12 janvier 2022

Coordonnateur de l’APMP, Clément P. Sawadogo

Écouter l’article
publicite


publicite

B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont soumis par nos lecteurs et/ou des libres penseurs et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page