Burkina : La Coalition pour la refondation de la patrie (CRP) appelle au soutien des nouvelles autorités

Ceci est une déclaration du mouvement action concorde et des associations partenaires réunis sous la bannière de la Coalition pour la refondation de la patrie (CRP) suite aux derniers évènements sur la situation nationale.

Notre Pays, le Burkina Faso vit depuis ces dernières heures une ère nouvelle. Depuis l’avènement du Régime KABORE aux commandes de notre pays, au lieu d’être un régime d’espoir, a au fil du temps perdu toute légitimité acquise lors des différents scrutins tenus en novembre 2015 et celle de novembre 2020.

La suite après cette publicité

Le régime KABORE, au lieu de faire valoir les acquis démocratiques dont il a hérités, a foulé au pied l’essentiel de ce qui caractérisait le symbole de notre cher pays à savoir l’intégrité et la liberté d’expression chèrement acquise.

Dans une déclaration datant du 25 novembre 2021, nous demandions au Président KABORE de tirer les conséquences de son incompétence au sommet de l’État  et de rendre purement sa démission sans être entendu.

La CRP, victime avec pas mal de structures de la société civile sur les abus au caractère dictatorial du Régime de l’ancien Président Roch M. C. KABORE, salue ici ce qui convient d’appeler la renaissance du peuple burkinabè survenue le 24 janvier 2022.

Au regard des situations qui ont prévalu à la libération du peuple burkinabè par le Mouvement Patriotique pour la Sauvegarde et la Restauration (MPSR), la CRP a longtemps fait de la défense des droits humains et la défense de la démocratie leur cheval de bataille et par conséquent soutiennent formellement le MPSR dans sa vision de restauration.

La CRP lance un appel solennel:

Au peuple Burkinabè dans son ensemble, de soutenir dans un élan Patriotique les nouvelles autorités dans leur quête  de restauration pour faire face aux défis sécuritaires dans l’Union, la Paix et la Cohésion Sociale :

  • A la CEDEAO, de se soumettre à la volonté des forces vives de la nation Burkinabè ;
  • A l’Union Africaine, d’être un appui dans la réussite de la transition qui s’amorce ;
  • A l’Union Européenne, d’être un partenaire soucieux de l’indépendance du peuple Burkinabè et de la prise de conscience de la nouvelle génération qui aspire à un nouveau partenariat sur les différents accords  avec les autres pays notamment la France.

La CRP dans sa vision souhaite la prise en compte de trois axes majeurs pour la réussite de la transition :

  • La sécurisation du territoire national ;
  • La réconciliation nationale ;
  • La réforme des institutions de la république.

Ont signés :

Action Concorde ; ACS ; MAJPU ; MADEB ; MJP ; ACVPD ; AMBPC ; AFEF ; AZVS.

POUR LA NATION, NOUS NOUS ENGAGEONS !!!

Fait à Ouagadougou le 25 Janvier 2022

Le porte-parole

Lassina OUEDRAOGO

70166395-58756621-62650407

Écouter l’article
publicite


publicite

B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont soumis par nos lecteurs et/ou des libres penseurs et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page