5e grande conférence Islamique : L’éducation des enfants au cœur des prêches

L’Association de Prêche et d’Appel islamique pour la paix et la cohésion sociale au Burkina Faso a animé la 5ème édition de sa grande conférence islamique, ce dimanche 20 février 2022 à Ouagadougou. « Éducation Islamique » a été le thème retenu pour les interventions de cette édition.

La suite après cette publicité

Annoncé pour le 23 janvier 2022, c’est finalement ce dimanche 20 février 2022 que s’est tenue la 5ème édition de la grande conférence islamique dans la salle du palais des sports de Ouaga 2000.

Venus par milliers, les participants issus de différentes associations islamiques et différentes provinces du Burkina Faso ont bénéficié des prêches sur le thème de l’édition. Ces prêches ont été livrés notamment par le Cheick Abdoul Moumouni Nana, le Dr Mohamed Isaac Kindo, le Cheick Ismaël Derra.

« Nous avons parlé de d’éducation de nos enfants parce que nous avons remarqué que le manque d’éducation occasionne beaucoup de maux que nous pouvons éviter. Nous avions remarqué que beaucoup de nos valeurs sont en voie de disparition surtout au niveau de la jeunesse et nous sommes tous responsables. Donc, on voulait, à travers le thème, interpeller tous les fidèles et les inviter à maximiser sur l’éducation des enfants, moteur d’une cohésion sociale », a fait savoir Cheick Abdoul Moumouni Nana.

« Un choix pertinent », selon le président de la communauté musulmane, El Hadji Moussa Kouanda venu en guise de participant. Pour lui, il est plus que nécessaire voire primordial de repenser l’éducation des enfants.

« Avec cette foule et le message véhiculé par El Hadji Nana, on ne peut que se féliciter. Toutes les composantes de la communauté sont présentes, chose qui est très bien. C’est un thème qui a été très riche ce matin et nous, on ne peut qu’être fiers. L’éducation des enfants doit concerner tout un chacun de nous dans la société », a-t-il ajouté.

Des centaines de personnes n’ont pas pu avoir accès à l’intérieur de la salle. Au président du comité d’organisation, Ousséni Kiendga de rappeler l’objectif de cette rencontre, tout en saluant la mobilisation des fidèles musulmans. « On ne s’attendait pas une telle mobilisation. Remplir cette salle n’est pas chose facile, mais nous l’avons fait. 

Avec cette mobilisation, certes, nous avons eu de légères difficultés à l’organisation mais en voyant ce monde on peut dire que tout a été bien. Ce qu’on cherchait, c’est de mobiliser nos frères autour des sujets importants et cela est bien fait et nous remercions le Tout-Puissant pour cela », a-t-il salué.

Président du comité d’organisation Ousseni Kiendga

Plusieurs organisations musulmanes ont pris part à cette rencontre. Au cours de la rencontre, huit participants venus suivre les prêches ont décidé de rejoindre la communauté musulmane. Ils ont été à l’occasion convertis, chose que le président de la communauté n’a pas manqué de féliciter.

Abdoul Gani BARRY

Burkina 24

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page