Inata : L’instruction en cours et certains gendarmes entendus

Suite au rapport d’enquête administrative sur l’attaque d’Inata, le Parquet militaire a initié des poursuites contre X pour mise en danger de la personne d’autrui, abstention de porter assistance à une personne en péril, refus d’obéissance, etc. Certains militaires de la Gendarmerie nationale ont déjà été entendus.
Par ailleurs, le procureur militaire rappelle que l’information ouverte le 14 janvier 2022 contre le Lieutenant-colonel Zoungrana Emmanuel et plusieurs autres militaires et civils suit également son cours. Ces derniers sont poursuivis pour complot contre la sûreté de l’Etat, détournement de biens publics, faux et usage de faux, enrichissement illicite, blanchiment de capitaux.
Écouter l’article
publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page