Les Etalons dames accueillies en héroïnes : « On ne s’attendait même pas à ça »

Après avoir copieusement battu les Djurtus de la Guinée-Bissau, les Etalons dames ont foulé le sol burkinabè ce jeudi 24 février 2022. Pour une première qualification à la CAN Maroc 2022, une foule mobilisée a réservé un accueil chaleureux aux braves dames.

La suite après cette publicité

7-0, c’est le score des matches aller-retour des Etalons dames face aux Djurtus de la Guinée-Bissau. Sur ce score fleuve, les Etalons dames écrasent leurs homologues de la Guinée-Bissau et décrochent ainsi leur ticket pour la CAN Maroc 2022.

Une première dans l’histoire du football féminin. Les Etalons dames viennent de briser le mythe en répondant présentes au rendez-vous au Maroc en juillet prochain.

Sous un soleil de Zénith, elles ont atterri à l’aéroport international de Ouagadougou. Là, une foule dynamique s’est mobilisée pour leur lancer de vives voix les félicitations. Sous les coups de 12h moins, les filleules de Pascal Sawadogo étaient déjà au bercail…

« Quand j’ai vu la délégation et les gens, mes cheveux ont commencé à marcher »

« Nous on ne s’attendait même pas à ça. Pour le moment nous on veut rentrer clando, on ne savait pas que les gens allaient venir nous accueillir à l’aéroport. Vraiment nous sommes honorés. Quand j’ai vu la délégation et les gens, mes cheveux ont commencé à marcher, cela veut dire que ce qu’on a fait c’était grand », confie Pascal Sawadogo, entraineur des Etalons dames.

Pour une première qualification à la CAN, les Etalons dames ont suivi les pas des Etalons hommes qui, viennent fraichement de la CAN Cameroun où ils ont malheureusement été recalés lors des demies finales par les Lions de la Teranga. C’est alors des sentiments de satisfaction qui animent la capitaine, Millogo Charlotte après un tel exploit.

Millogo Charlotte, Capitaine des Etalons dame

« C’est des sentiments de joie et de satisfaction qu’on a actuellement puisque on a eu à participer à plusieurs éliminatoires mais c’est la première fois qu’on a eu à passer les premiers tours, également les deuxièmes tours et puis c’est une première fois qu’on a eu à passer les phases éliminatoires pour rentrer dans les phases finales de la CAN, vraiment nous sommes contents et fiers de nous », s’est réjouie la capitaine des Etalons dames.

« le seul regret c’est qu’on ne joue pas chez nous »

Qualification certes, mais remporter le trophée serait l’idéal, comme le souhaitent plus d’un. Pour donc arriver à ses fins, Pascal Sawadogo est conscient qu’il y a bien de choses à corriger. « Je pense que le seul regret c’est qu’on ne joue pas chez nous. Quand vous ne jouez pas chez vous, ça ne vous arrange pas. S’il y a un cri de cœur à faire, vivement qu’on puisse jouer chez nous… Il y a trop de tracasseries quand vous jouez tout à l’extérieur même l’arbitrage, le public, les tests COVID, tout ça », a-t-il signalé.

Cependant, les Etalons dames demeurent dans la confiance et promettent donner le meilleur d’elles pour soulever le trophée. La CAN féminine est prévue du 02 au 23 juillet 2022 au Maroc.

Sié Frédéric KAMBOU

Burkina 24

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page