Ministère de la Défense : Le Général de brigade Aimé Barthélemy Simporé réinstallé

Le Général de brigade Barthélemy Simporé a été officiellement installé dans ses fonctions de Ministre d’Etat, ministre de la défense nationale et des anciens combattants ce lundi 7 mars 2022 à Ouagadougou. 

La suite après cette publicité

S’acquitter d’un devoir républicain, en l’occurrence, celui de la mise en fonction du ministre de la défense nouvellement nommé, tels sont les propos de Jacques Sosthène Dingara, secrétaire général du gouvernement et du conseil des ministres, au moment de remettre officiellement les clés du ministère de la défense et des anciens combattants au Général de brigade Barthélemy Simporé.

Jacques Sosthène Dingara a tout aussi rappelé  les propos du Président et du Premier ministre lors de la prise de contact avec les membres du gouvernement sur la nécessité du gouvernement à travailler à satisfaire les attentes, notamment en matière de défense et matière en sécurisation du territoire national.

Jacques Sosthène Dingara

Le secrétaire général du gouvernement a par ailleurs souhaité bon vent au ministre de la défense en lui souhaitant le meilleur dans ses nouvelles afin de relever les défis sécuritaires.

Dès l’entame, le ministère de la défense et des anciens combattants, le Général de brigade Barthélemy Simporé a exprimé sa reconnaissance pour la confiance placée à son égard. Il a également salué la mémoire de tous les martyrs tombés pour la patrie du fait du terrorisme qui mine le pays depuis 2015.

«  Je leur rends un vibrant hommage tout en formulant le vœu que le sang de leur sacrifice versé sur la patrie puisse fertiliser la lutte héroïque de notre peuple pour une victoire certaine sur les forces du mal », a-t-il martelé.

Général de brigade Barthélemy Simporé

Si j’ai fait le choix de répondre à l’appel du MPRS, ainsi qu’aux attentes de notre Nation en péril, c’est bien en raison des fortes convictions qui m’animent en tant qu’officier

N’étant pas novice à ce poste, le ministre de la défense se dit conscient des nouveaux défis qui lui sont assignés au vu du contexte historique marqué par la volonté de rupture et de refondation pour satisfaire les attentes du peuple.

« Après avoir longuement mûri l’offre faite par le Président du Faso de reprendre fonction au département de la défense, j’ai acquis la ferme conviction de l’accepter tout en mesurant les enjeux et les délicates exigences qui s’imposent à notre nation en cette période historique et critique où chaque citoyen se doit de s’élever au-dessus des considérations partisanes. Cette mission que j’accepte volontiers s’inscrit dans cet ordre. Si j’ai fait le choix de répondre à l’appel du MPRS, ainsi qu’aux attentes de notre Nation en péril, c’est bien en raison des fortes convictions qui m’animent en tant qu’officier », a fait savoir le Général de Brigade Aimé Barthélemy Simporé.

Tout en réaffirmant sa ferme détermination à accomplir les tâches qui lui sont assignées, le ministre de la défense  a sollicité l’accompagnement des Forces armées nationales pour mener à bien sa mission en conformité avec l’agenda et la charte de la transition.

Aminata Catherine SANOU

Burkina 24

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page