Analyse statistique des données : Renforcement des capacités des acteurs nationaux sur l’outil SPSS

La direction générale de l’économie verte et du changement climatique en collaboration avec l’Institut pour la Croissance Verte Mondiale (GGGI) a initié un atelier de formation sur le logiciel SPSS en faveur des acteurs du système de Mesurage, Rapportage et de Vérification (MRV) nationaux. La formation s’étale sur cinq jours à compter du 25 avril au 29 avril 2022 à Ouagadougou.  

La suite après cette publicité

Le Burkina Faso, à l’instar des autres pays Parties de la Convention-cadre des nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC) s’est résolu de se préparer pour mieux faire face aux effets néfastes des changements climatiques à travers des politiques et mesures d’atténuation et d’adaptation.

C’est dans cet élan que la direction générale de l’économie verte en collaboration avec l’institut pour la croissance verte mondiale a initié une formation pour renforcer les connaissances des acteurs nationaux en charge de la collecte et de l’analyse statistique des données d’estimation des gaz à effet de serre (GES). Les modules de la formation ont porté sur :

. L’analyse univariée et l’interprétation des données avec le logiciel ;

. Le traitement des valeurs manquantes et création de nouvelles variables avec l’outil ;

.  L’analyse bivariée et mesure d’association en prenant en compte les différentes formes de valeurs quantitatives et qualitative, et

. Des travaux pratiques sur l’examination de la relation entre deux variables avec SPSS.

Les participants
Les participants

Mr. Pamoussa Ouédraogo, le Directeur Général de l’économie verte et du changement climatique (DGEVCC) affirme concernant cette formation :

« Le renforcement des capacités des participants sur l’outil SPSS permettra aux techniciens d’être plus performant, de produire des analyses précis et de permettre au pays d’avoir des données respectant les standards en vigueur dans le temps imparti ».

En d’autres termes, il a spécifié que la formation sera une tribune pour les participants pour l’acquisition  de connaissances théoriques de l’outil, aussi de connaissances pratiques par rapport aux données qui vont être collectées, traitées et aussi analysés.

De gauche à droite Laura Jalasjoki, représentante résidente adjointe de GGGI, et Pamoussa Ouédraogo DGEVCC
De gauche à droite Laura Jalasjoki, représentante résidente adjointe de GGGI, et Pamoussa Ouédraogo DGEVCC

Mme Laura Jalasjoki, la représentante résidente adjointe de l’organisation GGGI, allant dans la même lancée est revenue sur les avantages d’approfondissement des connaissances sur l’outil SPSS qui permettra de rehausser la qualité des rapports.

Elle a par ailleurs exhorté les participants à plus d’assiduité, de concentration et de dévouement pour maitriser les fonctionnalités et les travaux pratiques. SPSS est un outil fondamental à l’analyse statistique des données quantitatives et qualitatives.

Depuis 2018, GGGI  accompagne le Burkina Faso et plus particulièrement le Ministère en charge de l’environnement de l’énergie, de l’eau et de l’assainissement dans sa transition vers une croissance verte. L’un des aspects de cet accompagnement est développement et le renforcement d’un dispositif national de Mesure, Rapportage et de Vérification (MRV) ainsi que des procédures de contrôle qualité et d’assurance qualité (CQ/AQ) dans le cadre de la mise en œuvre de la contribution Déterminée au niveau Nationale (CDN).

Aminata Catherine SANOU

Burkina 24

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page