146 personnes naturalisées Burkinabè, 27 autres renoncent à la nationalité burkinabè

Le Conseil des ministres s’est tenu ce 13 juillet 2022. Le ministre porte-parole du gouvernement, Lionel Bilgo, a fait un point à la presse présente au Palais présidentiel de Kossyam.  

La suite après cette publicité

Entre autres, trois décrets ont été adoptés. Le premier porte sur l’autorisation de répudiation de la nationalité burkinabè. L’article 186 du Code des personnes et de la famille (CPF) offre la possibilité à tout Burkinabè de répudier sa propre nationalité au profit d’une autre nationalité étrangère.

« L’adoption de ce décret va permettre à 27 personnes de renoncer à la nationalité burkinabè au profit d’autres nationalités », a indiqué le ministre porte-parole du gouvernement, Lionel Bilgo.

Le deuxième décret porte Rectification du décret portant Naturalisation. « L’adoption de ce décret permet de corriger les erreurs contenues dans ledit décret concernant trois personnes afin que ces personnes et leurs ayants droit puissent jouir du statut de Burkinabè », a-t-il informé.

Le troisième décret porte Naturalisation et son adoption permet, toujours selon Lionel Bilgo, à 146 personnes ainsi qu’à leurs enfants mineurs de jouir du statut de Burkinabè.

Les travaux de construction et de bitumage de la route nationale N°23 Ouahigouya-Djibo, ainsi que des travaux connexes, ont été également abordés lors du Conseil des ministres du jour. Ces travaux ont été attribués à l’entreprise africaine des travaux publics pour un montant total de plus de 48 milliards de F CFA, avec un délai d’exécution de 30 mois, y compris la saison des pluies. Des détails ici ⤵

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page