Guerre en Ukraine : Donetsk et Lougansk suivent l’exemple russe et bloquent Google

Les autorités des deux territoires prorusses à l’Est de l’Ukraine ont annoncé avoir bloqué les services de Google car le moteur de recherche ferait « la promotion du terrorisme et de la violence contre tous les Russes, en particulier la population du Donbass ».

La suite après cette publicité

En Ukraine, les territoires séparatistes prorusses viennent d’annoncer le blocage de Google. Pour Donetsk et Lougansk, l’objectif est clair : renforcer le contrôle de l’information, à l’image de la politique menée par Moscou sur le territoire russe.

Donestk et Lougansk emboîtent le pas à Moscou

Le vendredi 22 juillet 2022, les autorités des deux territoires séparatistes prorusses à l’Est de l’Ukraine, Donetsk et Lougansk, ont annoncé avoir bloqué les services de Google. Selon un communiqué de presse officiel, « le moteur de recherche fait la promotion du terrorisme et de la violence contre tous les Russes, en particulier la population du Donbass ».  

Depuis le lancement de l’opération russe en Ukraine, une guerre de l’information se joue en trame de fond. Google n’est pas le seul géant de la tech à payer les frais de la politique russe. Les réseaux sociaux Facebook, Twitter et Instagram ont également été bloqués.

Source ; Le siècle Digital

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page