Transition : «Le médecin spécialiste s’est révélé pire que le médecin généraliste qu’il a remplacé» (Abdoulaye Barry)

Prenant la parole ce samedi 30 juillet 2022, en tant que secrétaire général du mouvement «Burkinabè unis pour la transformation sociale», Abdoulaye Barry a fustigé la gouvernance du MPSR.

La suite après cette publicité

«Les médecins du 24 janvier arrivés en sauveurs ont répété le même diagnostic et reconduit le même traitement en abusant sur la posologie ; ce qui a eu pour effet une surdose au point d’engager le pronostic vital du caractère Burkina Faso», a-t-il dit en ajoutant «qu’il nous faut trouver un remède au remède du 24 janvier pour espérer trouver un vrai remède à notre mal. Notre pays, le Burkina Faso est à un tournant gravissime de son histoire (…). Il est en train de partir en lambeaux sur la gouvernance aventureuse et désastreuse de la junte au pouvoir».

Et de poursuivre : «le médecin spécialiste s’est révélé pire que le médecin généraliste qu’il a remplacé».

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page