L’ABB lance un projet pour la promotion du civisme numérique

Ce samedi 13 août 2022 à Ouagadougou, l’Association des Blogueurs du Burkina (ABB), avec l’appui financier de l’International Média Support (IMS), a procédé au lancement du projet de promotion du civisme numérique pour une meilleure expression démocratique au pays des Hommes intègres. 

La suite après cette publicité

Parti pour une durée de six mois, ce projet contribuera à mettre en place des cadres de rencontre, d’échanges directs et de formations appelés « dialogues numériques » et « cliniques numériques ».

Selon Gabriel Kambou, président de l’Association des Blogueurs du Burkina (ABB), les dialogues numériques seront des cadres d’échanges, de débats et de formation entre les professionnels des médias en vue de renforcer davantage la protection des libertés individuelles, collectives et numériques au Burkina Faso.

« Ils permettront la création d’une coalition nationale capable de capitaliser les attentes et les priorités des acteurs du numérique à l’endroit des décideurs politiques à travers la production d’un projet de plaidoyer à soumettre à l’autorité lors d’un colloque national prévu en fin 2022 sous le thème ‘le civisme et la citoyenneté numérique’ », a- t-il renseigné.

S’agissant des « cliniques numériques », a expliqué le président de l’ABB, elles seront des espaces de formation et d’échange entre les professionnels des médias, les web-activistes, web-influenceurs sur les fake-news, pour ainsi favoriser une meilleure perception des textes juridiques qui régissent l’environnement numérique et un usage responsable de l’outil numérique.

« Également, le projet promotion du civisme numérique pour une meilleure expression démocratique au Burkina Faso va permettre la réalisation et la diffusion de cinq (5) capsules vidéo de sensibilisation et de promotion des droits numériques sur les réseaux sociaux et sur trois (3) médias.

C’est le lieu pour nous de renouveler nos sincères remerciements à International Media Support (IMS), à l’ensemble de ses partenaires au Burkina Faso pour l’accompagnement, la collaboration enrichissante et tous les efforts pour un encrage démocratique dans notre pays », a-t-il indiqué.

Micheline Ouédraogo et Amira Sanou (Stagiaires)

Burkina24

Écouter l’article
publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page