L’Institut supérieur de technologies (IST) Ouaga 2000 s’ouvre davantage au public

A l’Institut supérieur de technologies (IST) de Ouaga 2000, ce samedi 10 septembre 2022, il s’est tenu la 3e édition de la Journée portes ouvertes (JPO 2022). Occasion pour les campus Ouaga 2000 I et II de se faire découvrir davantage.

La suite après cette publicité

Tradition une fois de plus respectée à l’Institut supérieur de technologies (IST) Ouaga 2000. En effet, depuis 2020, c’est devenu une tradition pour les campus I et II d’ouvrir leurs portes, le temps d’une journée, à leur public afin de mieux se faire découvrir.

Troisième édition du genre, cette journée portes ouvertes s’est tenue sous le thème « Résilience au Burkina : Quel rôle pour les acteurs du monde de l’éducation ? », et a vu la participation de plusieurs partenaires et collaborateurs de l’institut.

Rasmata Zongo-Ouédraogo
Rasmata Zongo-Ouédraogo, Directrice générale adjointe du groupe IST, représentante du PDG de l’IST.

Pour Rasmata Zongo/Ouédraogo, Directrice générale adjointe du groupe IST, représentante du Président directeur général (PDG) de l’IST, en choisissant le présent thème, la Journée portes ouvertes 2022 (JPO 2022), au-delà de son rôle promoteur des recherches, des innovations et des technologies, vise aussi à inviter les populations à la résilience.

Dr Marie-Thérèse Arcens-Somé
Dr Marie-Thérèse Arcens-Somé, DG du FONER.

Dr Marie-Thérèse Arcens/Somé, Directrice générale (DG) du FONER, profitant de l’occasion, a fait savoir l’un des principaux défis de sa structure : le recouvrement des créances de prêts. « De 1994 à nos jours, plus de 136 000 prêts à plus de 69 309 étudiants pour un montant global de plus de 22 milliards de F CFA.

Les opérations de recouvrement engagées à partir de 2003 ont permis de recouvrer plus de 5 milliards de F CFA. Ces résultats ont été possibles grâce à l’accompagnement du ministère des finances par le recouvrement auprès des redevables du public dont les retenues à la source sont effectuées sur les salaires. La principale difficulté réside au niveau du recouvrement auprès du secteur privé », a-t-elle indiqué, appelant du même coup à l’aide.

« Alors, aidez le FONER à recouvrer ses créances afin de contribuer à la réussite académique de milliers d’étudiants », a-t-elle demandé. Aux étudiants, elle leur a demandé d’être des « entrepreneurs et des innovateurs créatif et dynamiques ».

Les participants à cette 3e JPO ont pu découvrir les innovations et réalisations des étudiants, dont le conditionnement en bouteilles de purée de tomates (tomate pâte) présenté sous le nom de projet « BIO TOMATE » ; la mise sur pied d’un ventilateur à énergie solaire. Cette édition a également été ponctuée par la remise de prix aux lauréats du concours de panification ; la visite de stands des entreprises et organisations partenaires à l’IST.

L’Institut supérieur de technologies (IST), créé depuis l’an 2000, compte à ce jour plus de 4 400 étudiants repartis sur son réseau de sept campus. L’IST offre des DTS, Licences et Masters dans les domaines des sciences et technologies et des sciences de gestion. Trente-deux (32) de ses diplômes sont reconnus par le CAMES.

Le campus Ouaga 2000 de l’IST, créé en 2018, compte aujourd’hui plus de 1 000 étudiants et couvre les sciences de gestion, logés sur le site Ouaga 2000 I et les sciences et technologies, logés au campus Ouaga 2000 II.

Tambi Serge Pacôme ZONGO

Burkina 24

Écouter l’article
publicite


publicite

Serge Pacôme ZONGO

Tambi Serge Pacôme ZONGO, journaliste s'intéressant aux questions politiques et de développement durable.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page