La voix d’Or signe « le franc cri » et lance le projet « Slam à l’école » 

L’artiste slameur burkinabè la Voix d’or a tenu une conférence de presse ce mardi 20 septembre 2022, pour lancer officiellement son nouveau single intitulé « le franc cri ». Il a, par la même occasion lancé le projet « slam à l’école ».

La suite après cette publicité

La voix d’Or, de son vrai nom Franck Ismael Iriga est un jeune artiste slameur burkinabè.  Il s’intéresse à la musique dès son plus jeune âge et au fil du temps, il a basculé vers le slam où il s’en sort plutôt bien, vu de nombreux prix qu’il a dans son compteur.

C’est après avoir obtenu ces prix des concours qu’il décide d’entrer en studio. Et ce mardi 20 septembre 2022, il a officiellement procédé à la sortie de son single « le franc cri ». C’est une chanson qui rend hommage au Burkina Faso. Une œuvre qui évoque des réalités du pays des Hommes intègres en s’adressant plus précisément à la jeunesse.

Franck Ismael Iriga alias la voix d'Or
Franck Ismael Iriga alias la voix d’Or

« A travers ce titre, je salue l’amour que le Burkinabè a dans son élan de patriotisme, et je dépeins aussi tout ce que vivent ces gens, tout ce qu’on ne dit pas, tout ce qu’on ressent au fond de nous. Aujourd’hui, le climat est très mal et aujourd’hui, il faut dénoncer les choses, c’est ce que j’ai fait et à la fin j’ai appelé tout le monde à la solidarité, à l’unité et à la cohésion », a détaillé Franck Ismael Iriga.

Aussi, a-t-il annoncé que le clip vidéo du single sera disponible sur toutes les plateformes légales de téléchargement. La clé USB 00 de l’artiste a été achetée à 100.000 F CFA par le patron de la cérémonie, Ismael Sana, directeur général de l’Université Libre du Burkina.

 

En marge de la présentation officielle de son single, Franck Iriga a dévoilé son projet dénommé « Slam à l’école » qui, d’après lui consiste à « entretenir et former les jeunes à l’art oratoire, au slam, à la poésie et en même temps à les sensibiliser sur les thématiques d’actualité et de santé sexuelle ».

Ce projet, à l’écouter interviendra dans quatre localités à savoir Kaya, Ziniaré, Tenkodogo et Ouagadougou. 12 clubs de slam seront implémentés au sein des établissements secondaires où 300 élèves seront retenus afin d’être formés sur l’art oratoire, le slam, l’écriture et le leadership.

Il a ajouté qu’à la fin de la formation, ils seront accueillis à Ouagadougou pour participer au championnat interscolaire de slam. Le projet, selon son promoteur bénéficie de l’accompagnement de plusieurs partenaires comme l’Université Libre du Burkina, Children Believe et l’Institut français.

Le cout global de ce projet est de 16 795 000 FCFA et débutera en octobre 2022. Toutefois, Franck Ismael Iriga a lancé un appel à toutes ces bonnes volontés qui voudraient bien apporter leur aide à la bonne évolution du projet, de ne pas hésiter.

Flora KARAMBIRI et Amira SANOU (Stagiaire)

Burkina 24

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page