Tech : TikTok risque une amende d’environ 20 milliards de FCFA pour avoir failli dans la protection des enfants

TikTok risque d’être condamné à une amende d’environ 20 milliards de Francs CFA pour ne pas avoir protégé la sensibilité des enfants lorsqu’ils utilisent la plateforme.

La suite après cette publicité

Le bureau du commissaire à l’information du Royaume-Uni (ICO) a découvert que la plateforme de partage de vidéos a traité les données de jeunes de moins de 13 ans sans les consentements appropriés.

L’organisme de surveillance a déclaré que la violation s’est produite sur une période de plus de deux ans – jusqu’en juillet 2020 – mais restent des conclusions « provisoires ».

TikTok Inc et à TikTok Information Technologies UK Limited qui contestent déjà ces conclusions bien que « provisoires » ont reçu du bureau du commissaire à l’information du Royaume-Uni (ICO) une « notification d’intention », un document juridique qui précède une éventuelle amende.

L’avis expose l’opinion provisoire de l’ICO selon laquelle TikTok a enfreint la loi britannique sur la protection des données entre mai 2018 et juillet 2020.

L’enquête de l’ICO a révélé que la plateforme sociale pourrait avoir traité les données d’enfants de moins de 13 ans sans le consentement parental approprié, omis de fournir des informations appropriées à ses utilisateurs de manière concise, transparente et facilement compréhensible et pris en compte des données de catégorie spéciale, sans motif légal pour le faire.

Selon l’Ofcom, 44 % des jeunes de 8 à 12 ans au Royaume-Uni utilisent TikTok, malgré les politiques de l’entreprise qui interdisent l’accès à la plateforme aux moins de 13 ans. Le commissaire à l’information John Edwards a déclaré : « Nous voulons tous que les enfants puissent apprendre et expérimenter le monde numérique, mais avec des protections appropriées de la confidentialité des données ».

« Les entreprises fournissant des services numériques ont l’obligation légale de mettre en place ces protections, mais notre opinion provisoire est que TikTok n’a pas satisfait à cette exigence. » En 2019, la firme s’est vu infliger une amende record de 5,7 millions de dollars par la Federal Trade Commission, pour avoir mal géré les données des enfants. Elle a également été condamnée à une amende en Corée du Sud pour des raisons similaires.

En juillet dernier, la commission du commerce du Sénat américain a voté en faveur d’une mesure visant à relever à 16 ans l’âge auquel les enfants bénéficient de protections spéciales en matière de vie privée en ligne, et à interdire les publicités ciblées destinées aux enfants sans leur consentement.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source : BBC News 

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page