Fonctionnement du syndicalisme au Burkina : Le SYNAFI outille ses délégués syndicaux du centre

publicite

Des délégués syndicaux de la section du centre du Syndicat National des Agents des Finances (SYNAFI) sont, à compter de ce vendredi 07 octobre 2022, en séance de renforcement de capacités à Ouagadougou. Ce cadre de deux jours entend ancrer l’idéologie et le fonctionnement du SYNAFI tant au niveau des nouveaux intégrant la structure, qu’au niveau des anciens à travers des mises à jour. 

La suite après cette publicité

Suite aux renouvellements de ses structures, incluant l’arrivée de nouvelles têtes au  Syndicat National des Agents des Finances (SYNAFI), la faîtière entreprend une mise à niveau des nouveaux délégués de la section du centre, du vendredi 07 octobre 2022 au samedi 08 octobre 2022 à Ouagadougou.

« En début d’année, nous avons procédé aux renouvellements des instances de nos structures à la base, notamment les sous sections. Dans cette foulée, il y a eu un certain nombre de changements opérés. Donc, on a jugé bon de renforcer les capacités des nouveaux délégués sur un certain nombre de concepts et d’idéologies en ce qui concerne notre syndicat (…) », a introduit le Secrétaire Général(SG) du SYNAFI section centre, Karamogo Ouattara. 

Pour ce faire, cet outillage est assuré par des personnes ressources issues de l’Unité d’Action Syndicale (UAS) et bien d’autres structures syndicales, avec pour objectif, selon le SG du centre de renforcer les capacités des nouveaux délégués pour leur permettre de mieux animer la vie syndicale.

Karamogo Ouattara SG SYNAFI centre au milieu de la photo

C’est donc au regard de cet objectif que ces délégués seront outillés courant ces deux jours sur « le syndicalisme révolutionnaire de lutte de classes : concepts idéologique et politique », sur «  l’histoire du syndicalisme au Burkina Faso » mais aussi « sur le rôle du délégué syndical (droit et devoirs) », etc.

« Il faut bien que les participants comprennent comment ce mène le syndicalisme au Burkina Faso. Nous avons donc deux imminents camarades qui vont dérouler ces modules avec ces délégués », a conclu Karamogo Ouattara.

En termes de perspectives, après la section du centre, le SYNAFI dit étudier des possibilités de continuer cet outillage dans les autres régions du Burkina Faso pour une meilleure compréhension du syndicalisme.

Abdoul Gani BARRY

Burkina 24

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page