La nomination de Donatien Nagalo passe toujours difficilement chez certains commerçants

Des commerçants des marchés et yaars de la ville de Ouagadougou constitués en coalition dont la structure syndicale et associative des commerçants ont animé une conférence de presse ce dimanche 6 novembre 2022  à Arb yaar à Ouagadougou.

La suite après cette publicité

La nomination de Donatien Nagalo au poste de  ministre du Commerce fait couler beaucoup d’encre et de salive dans le rang des structures informelles et spécifiquement chez certains commerçants.

Font partie de ceux qui sont contre sa nomination et de surcroît son installation, la structure syndicale et associative des commerçants. « Ce monsieur Nagalo s’est rendu coupable des malversations de nos pauvres commerçants surtout les femmes et les vieilles dans les marchés et yaars dans les villes et les campagnes.

Sa nomination en tant que ministre du Commerce est une erreur. Le comportement de monsieur Nagalo vis-à-vis des commerçants est contraire à la vision du capitaine Thomas Sankara », sont entre autres les propos tenus par Mahamoudou Sanfo, porte-parole de la structure syndicale et associative des commerçants.

Pour ce dernier, le nouveau ministre qui est mis en cause devrait « se déclarer forfait ». Lui et ses camarades disent en appeler « au bon sens » du gouvernement Kyelem afin  de trouver une autre personne qu’ils ont qualifiée de « patriote honnête pour mettre à la tête de ce ministère très stratégique ».

Mahamoudou Sanfo a lancé un appel à tous les détenteurs de leur reçu à se présenter et à sortir massivement pour réclamer leur dû, et que le Premier ministre face plus d’investigations dans les marchés et yaars auprès des vieilles pour trouver des pièces.

Aminata Catherine SANOU

Burkina 24

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page