Deuxième séance d’entraînement des Étalons avant le 19 novembre : Les absences poussent Velud à retravailler sa défense

Les Etalons du Burkina ont effectué leur deuxième séance entraînement avant la rencontre avec les éléphants de la Côte d’Ivoire ce mercredi 16 novembre 2022. Cette phase a été l’occasion pour le sélectionneur national de travailler sur l’aspect physique, athlétique des joueurs mais aussi un moyen pour lui de travailler sur la réadaptation de l’équipe à cause des forfaits annoncés.  

La suite après cette publicité

A ce deuxième jour d’entraînement, Hubert Velud, sélectionneur national des Etalons a déclaré avoir pour la première phase mis l’accent sur l’aspect athlétique, le pressing et l’intensité des joueurs. « La deuxième partie était basée sur l’aspect tactique du bloc équipe. A ce niveau, un travail se fait pour anticiper l’absence de Issoufou Dayo », a relevé le sélectionneur national.

Pour lui, Il s’agit de faire en sorte d’avoir une bonne entente entre Edmond Tapsoba et Adamo Nagalo dans la défense centrale avant le rendez-vous du 19 novembre.

En plus de cette absence,  un deuxième changement en défense est annoncé pour cause de blessure. « Ca fait deux changements dans la défense c’est beaucoup, c’est énorme surtout pour un grand match comme ça. Mais il faut s’adapter (..). La Côte d’Ivoire, pour tout Burkinabè c’est un match spécial (…) pour nous c’est un Derby et je sens beaucoup de motivations chez les joueurs également », a rassuré le coach.

L’organisation du milieu de terrain était également au menu de cette séance. Deux autres séances d’entraînement s’offrent toujours au sélectionneur pour trouver la bonne formule afin de faire face aux Eléphants le samedi 19 novembre 2022.

Abdoul Gani BARRY

Burkina 24 

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page