Communiqué UNICEF : A l’occasion de la Journée mondiale de l’enfance, les jeunes et les adolescent (e)s lancent la 2ème édition de la Caravane Faso Jeunes

publicite

OUAGADOUGOU, le 19 novembre 2022– A l’occasion de la Journée mondiale de l’enfance, les jeunes et les adolescent(e)s lancent la seconde édition de la Caravane Faso Jeunes avec l’UNICEF.

La suite après cette publicité

La Caravane Faso Jeunes est une réponse à un besoin pressant doublé d’objectifs ambitieux ; celui d’améliorer les capacités des jeunes, d’accroitre les opportunités de participation et d’actions des jeunes et adolescent(e)s, de créer de nouveaux canaux de communication et des espaces de dialogues en ligne et hors ligne.

Tout au long de la Caravane, qui traversera six régions durant cinq semaines, les jeunes et adolescent(e)s du Burkina Faso auront accès à des activités gratuites et taillées sur mesures menées par eux et pour eux.

Au programme : formations, actions citoyennes, projections de films, concerts, théâtres-débats, évènements sportifs, parades artistiques, dépistage et vaccination contre l’hépatite B.

« Il est impossible d’imaginer que le pays pourra réussir à sortir de la crise actuelle et accélérer son développement sans prendre en compte sa jeunesse et ses aspirations. Sans les jeunes, les droits de l’enfant ne peuvent être réalisés. Ils sont partie prenante de l’amélioration de l’accès à l’éducation, la santé, la protection des enfants du pays » a déclaré Sandra Lattouf, Représentante de l’UNICEF au Burkina Faso à la cérémonie de lancement officiel à l’Institut National de Formation Artistique et Culturelle (INAFAC) à Ouagadougou.

En effet, les enfants et jeunes de moins de 35 ans représentent plus des trois quarts de la population (77,9 pour cent) et les adolescent(e)s (10-19 ans) représentent près d’un quart (23,6 pour cent)[1].

Pour la réalisation de la Caravane, des comités décentralisés dans chaque région ont travaillé avec les réseaux de jeunes, les communautés, les autorités, le secteur privé, les médias et les artistes pour organiser l’ensemble des activités à chaque étape.

Prenant la parole à la cérémonie de lancement, le président du club U-Report de la région du Centre, Nicolas Djiguemde, a lancé « un appel fort à l’endroit des U-Reporters et de tous les jeunes et adolescents à l’engagement dans les communautés à                  participer au processus du changement social et comportemental ». Il a appelé les autorités à amplifier leurs voix, celles des enfants, des adolescents pour faire face aux défis que traverse le Burkina Faso.

« Le monde dans lequel nous voulons vivre aujourd’hui et demain sera et restera celui préparé par les enfants », a pour sa part affirmé le représentant des jeunes du Réseau des Organisations de Jeunes Africains Leaders des Nations Unies (ROJALNU) partenaire actif de la mise en œuvre de la Caravane Faso Jeunes.

« Pour que cette génération tienne ses promesses, nous devons assumer notre mandat et accélérer ensemble l’inclusion et la participation des jeunes. Ils sont à la fois particulièrement fragiles face à la crise humanitaire mais en même temps, ils sont de formidables acteurs de changements sociaux dans leurs communautés », a souligné Sandra Lattouf.

Rappelons que la deuxième édition de la Caravane traversera les villes de Kaya dans la région du Centre -Nord (22-26 novembre), Tenkodogo dans la région Centre -Est (30 novembre-03 décembre), Fada N’Gourma dans la région de l’Est (12-15 décembre), Dédougou dans la région de la Boucle du Mouhoun (16-19 décembre) et Gaoua dans la région du Sud-Ouest (20-23 décembre).

La Caravane Faso Jeunes est mise en œuvre en coordination avec les autorités et avec l’engagement du Conseil National de la Jeunesse (CNJ), les réseaux de jeunes U-Reporters, l’Association des étudiants en médecine (AEM), le Réseau des Organisations de Jeunes Africains Leaders des Nations Unies (ROJALNU), FasoCheck et le Collectif d’artistes Association Arts, clowns, marionnettes et musique dans nos murs (ACMUR).

À propos de l’UNICEF

L’UNICEF travaille dans certains des endroits les plus inhospitaliers du monde pour atteindre les enfants les plus défavorisés. Dans plus de 190 pays et territoires, nous travaillons pour chaque enfant, chaque jour, afin de construire un monde meilleur pour tous.

Consultez notre site Internet https://www.unicef.org/burkinafaso/

Suivez-nous sur Twitter @UNICEF_Burkina | Facebook @UNICEF_Burkina Faso | Instagram @unicef_burkinafaso | Youtube UNICEF Burkina Faso

Suivez les U-Reporters

Adhérez en envoyant Faso au 3350 par sms, c’est gratuit !

Consultez le site Internet https://burkinafaso.ureport.in/

Suivez-nous sur Twitter UBurkinafaso | Facebook @ureportburkina | Instagram u_report_burkina

Pour plus d’information contactez :

Hadrien Bonnaud, UNICEF, [email protected]

[1] 5ème Recensement général de la population et de l’habitation, Institut National de la Statistique et de la Démographie, 2020.

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page