Deuxièmes journées du mondial 2022 : Les 5 élus africains malgré les 11 buts vont-ils montrer plus de fermeté ?

Il ne reste plus qu’un match pour chaque sélection à ce mondial 2022 pour gagner ou consolider sa place dans les huitièmes de finale. D’autres pour gonfler leurs « stats » ! La France, le Portugal, le Brésil sont pour l’instant les seules équipes à avoir validé leurs qualification pour les huitièmes de finale de cette prestigieuse compétition. Les sélections africaines, contrairement au premier tour ont, à cette étape consolidé leur survie.  

La suite après cette publicité

Débutée le 20 novembre 2022 au Qatar, la coupe du monde de football bat actuellement son plein. Une occasion de faire un bilan du parcours des différentes équipes qui devront maintenant compter sur un seul match pour leur survie et cela, pour la plupart d’entre elles.

En effet seuls la France, le Portugal, et le Brésil ont tenu leur statut de favoris en empochant déjà les 6 premiers points garantissant leur qualification aux huitièmes de finale. Il faut dire qu’il y avait en tout 8 groupes dans ces phases éliminatoires.

Les équipes africaines, quant à elles, après une première journée de phase de poules globalement décevante, ont démontré de l’audace pour espérer la qualification aux prochaines rencontres (Ghana, Maroc, Sénégal).

Oui ! L’Afrique a décroché trois victoires et marqué 11 buts dans cette deuxième journée de phase de poules. Certaines gardent toujours espoir avec le seul point, d’autres espèrent avec leurs 4 points, (le Maroc 4 points, le Cameroun 1 point, le Ghana 3 points, le Sénégal 3 points, la Tunisie 1 point). Rien n’est donc perdu pour les équipes du berceau de l’humanité.

Cependant, des enseignements restent à tirer. Il s’agit notamment du fait que les équipes africaines, dans la globalité ne donnent pas assez de fermeté pour aller titiller ces soit disant favoris.

Autre fait marquant, le Canada, à sa deuxième participation après 36 années a inscrit son premier but en coupe du monde par le biais de Alphonso Davies. Aussi, le gardien de but des Lions Indomptables du Cameroun, Andre Onana a été écarté de cette journée pour des raisons disciplinaires, selon plusieurs médias citant la fecafoot.

C’est aussi la première fois dans l’histoire de la Coupe du monde que l’Afrique avec cinq représentants, ne soit éliminée après la deuxième journée.

Abdoul Gani BARRY

Burkina 24

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page