Sécurité alimentaire : Les profils nutritionnels des régions de l’Est, du Centre-Nord et du Nord validés

publicite

Action contre la Faim (ACF) et ses partenaires ont organisé un atelier pour  valider  les profils nutritionnels des régions de l’Est, du Centre-Nord et du Nord, du 8 au 9 décembre 2022 à Ouagadougou. Désormais, les organisations locales des trois régions disposent des documents et d’outils pour alimenter le plaidoyer en faveur de l’amélioration de la situation nutritionnelle. 

La suite après cette publicité

Débuté depuis pratiquement un mois, le processus de validation des profils nutritionnels des régions de l’Est, du Centre-Nord et du Nord, a été acté ce vendredi 09 décembre 2022 à Ouagadougou. Les acteurs locaux évoluant dans le domaine de l’amélioration de la nutrition disposent désormais des documents et des outils pour alimenter les plaidoyers.

En effet, c’est dans le cadre du programme Right to Grow (droit de grandir) avec Action contre la Faim (ACF) et ses partenaires que ces profils nutritionnels dans les trois régions ont été validés. Frédéric Zoungrana, responsable programme Right to Grow à ACF, a fait savoir que ces référentiels visent à outiller les organisations locales avec des documents pour faire le plaidoyer auprès des décideurs locaux.

A l’écouter, il s’agit de faire en sorte que les acteurs locaux puissent prendre des initiatives dans le changement de mentalité et de comportement des populations en lien avec la question avec la sécurité alimentaire.

Atelier de validation des profils nutritionnels

Il a expliqué que le profil nutritionnel est la personne chargée de faire l’état des lieux de la situation nutritionnelle dans une région et de dégager des actions prioritaires pour pouvoir corriger les indicateurs qui ne sont pas favorables à la nutrition.

« Dans ces référentiels il y a des actions qui adressent les questions des groupes d’apprentissage et de suivi des pratiques d’alimentation du nourrisson et du jeune enfant (GASPA) pour pouvoir donner un package d’activités pour faire en sorte que ces femmes puissent mieux s’alimenter et mieux également prendre soin de leur enfant. Nous allons partir dans le sens de renforcer les GASPA qui jouent un rôle dans la lutte contre la malnutrition », a souligné Frédéric Zoungrana.

Lire également 👉Burkina : Les politiques publiques agricoles analysées par des ONG

Pour lui, ce sont des  actions pour sensibiliser les femmes pour qu’elles puissent améliorer leur régime alimentaire pour éviter que les enfants ne tombent dans la malnutrition. Josiane Sawadogo,  Secrétaire technique chargée de la multisectorialité pour la nutrition, a salué la validation de ces profils nutritionnels pour les trois régions.

En rappel, ce sont Action contre la Faim et ses partenaires membres du consortium, à savoir Save the Children, The Hunger Project (THP), Centre for Economic Gouvernance and Accountability in Africa (CEGAA), le Réseau de la Société civile pour la Nutrition (RESONUT) et l’Association Monde Rural (AMR) qui ont validé les profils nutritionnels des régions de l’Est, du Centre-Nord et du Nord.

❤️ Invitation

Nous tenons à vous exprimer notre gratitude pour l'intérêt que vous portez à notre média. Vous pouvez désormais suivre notre chaîne WhatsApp en cliquant sur : Burkina 24 Suivre la chaine


Restez connectés pour toutes les dernières informations !

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page