Nomination de Adama Traoré à la direction générale de l’ONEA : La Coordination CGTB/ONEA échange avec le ministre d’Etat Bassolma Bazié

publicite

Le ministre d’Etat, ministre de la Fonction publique, du Travail et de la Protection sociale, Bassolma Bazié, a reçu une délégation de la Coordination CGTB-ONEA (Confédération générale du travail du Burkina (CGTB) de l’Office national de l’Eau et de l’Assainissement (ONEA), dans la matinée de ce jeudi 13 juillet 2023, à son Cabinet, à Ouagadougou.

La suite après cette publicité

Cette délégation conduite par le secrétaire général de la Coordination CGTB/ONEA, Moïse Lagwaré, est venue échanger avec le ministre Bazié sur la nomination du nouveau directeur général de l’ONEA.

« Nous avons échangé avec le ministre d’Etat suite à notre recours auprès du Premier ministre pour désapprouver la nomination de Monsieur Adama Traoré au poste de Directeur général de l’ONEA. On se pose beaucoup de questions par rapport à sa nomination », a indiqué le chef de la délégation syndicale.

Pour M. Lagwaré, des rapports de l’Inspection générale des finances incriminent M. Traoré. Par ailleurs, a-t-il soutenu, une mission de l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption (ASCE/LC) est entrain de faire une vérification d’une partie de sa gestion.

« Pendant que la mission se déroule, les travailleurs ont constaté la nomination de ce monsieur à la tête de l’Office », a-t-il relevé.

Après avoir écouté ses hôtes du jour, le ministre de la Fonction publique, du Travail et de la Protection sociale les a félicités pour la démarche entreprise. Il leur a expliqué que Adama Traoré a été nommé pour relever deux principaux défis à l’ONEA.

Il s’agit d’une part, de l’arrêt de la double facturation pratiquée par la Nationale de l’eau et de l’assainissement et d’autre part, l’effectivité de la connexion des forages à grand débit aux réseaux ONEA dans les différentes régions.

Mais, le ministre Bassolma Bazié a relevé que si sur une nomination, il y a des récriminations sur la base de preuves palpables, l’autorité va s’assumer au nom de la gouvernance vertueuse et de l’exemplarité.

A ce titre, le ministre d’Etat a invité la Coordination CGTB-ONEA et toute personne ou structure tierce ayant des preuves tangibles ou des récriminations contre la nomination de M. Adama Traoré à les apporter aux autorités.

«Face à ces récriminations, le gouvernement invite toute personne au-delà des organisations syndicales à présenter des preuves et l’autorité en avisera», a-t-il soutenu.

Le ministre de l’Agriculture, des Ressources animales et halieutiques, Ismaël Sombié, et le directeur de Cabinet du ministre d’Etat, Mohamed Savadogo, étaient aux côtés de Bassolma Bazié au cours des échanges.

Après la Coordination CGTB/ONEA, le ministre en charge de la Fonction publique a échangé avec le ministre de l’Environnement, de l’Eau et de l’Assainissement, Roger Baro, son homologue sur le même sujet.

M. Adama Traoré, gestionnaire et précédemment directeur commercial a été nommé directeur général de l’ONEA lors du conseil des ministres du 6 juillet dernier.

Source : DCRP/MFPTPS

❤️ Invitation

Nous tenons à vous exprimer notre gratitude pour l'intérêt que vous portez à notre média. Vous pouvez désormais suivre notre chaîne WhatsApp en cliquant sur : Burkina 24 Suivre la chaine


Restez connectés pour toutes les dernières informations !

publicite


publicite

Serge Pacome ZONGO

Tambi Serge Pacome ZONGO, journaliste s'intéressant aux questions politiques et de développement durable.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page