Association Un jeune, Un métier : 48 heures pour capitaliser les acquis et se projeter vers l’avenir

publicite

Du 30 septembre au 1er octobre 2023 se tiennent à Kossodo dans l’arrondissement 4 de Ouagadougou, les 48 heures de l’Association un jeune, un métier. Cet événement qui se tient sous le thème « Jeunesse entreprenante pour un développement endogène face aux défis sécuritaires » est une occasion pour les membres de l’Association de capitaliser leurs acquis et valoriser les métiers. 

La suite après cette publicité

A l’ouverture des 48 heures de l’association un jeune, un métier  ce samedi 30 septembre, la jeunesse de Kossodo dans l’arrondissement 4 et des autorités administratives du Kadiogo se sont mobilisées pour être témoins de cet événement qui magnifie l’insertion professionnelle des jeunes par les métiers.

Pour cette association, la formule contre la pauvreté et le chômage des jeunes et des femmes, c’est la formation professionnelle et cet événement a pour principal objectif d’encourager les jeunes à se former dans les corps de métier afin de s’auto employer. A son actif, plusieurs jeunes et femmes de l’arrondissement 4 ont déjà bénéficié de formation en teinture, en pâtisserie, en menuiserie, en soudure,  en saponification, en électricité, en mécanique…

D’ailleurs, l’un des temps forts de la cérémonie d’ouverture des 48 heures de l’association a été la remise à 15 jeunes et femmes de matériels dans divers métiers pour leur insertion professionnelle.

« Le matériel est donné sous forme de prêt. Si on te donne le matériel, tu dois être à mesure de bien utiliser et de travailler pour atteindre tes objectifs. Parce que l’équipe de suivi est là pour encadrer les bénéficiaires. Si toutefois on se rend compte que tu n’es pas au sérieux, on retire le matériel et on remet à une autre personne », a expliqué le président de l’Association un jeune, un métier Alassane Sawadogo.

Mamounata Ouédraogo/Kiemtoré, directrice provinciale de la  jeunesse, de la formation professionnelle et de l’emploi du Kadiogo

Cette initiative a rencontré l’assentiment du ministère en charge de la jeunesse qui était représenté par la directrice provinciale de la  jeunesse, de la formation professionnelle et de l’emploi du Kadiogo, Mamounata Ouédraogo/Kiemtoré. Selon elle, l’Etat seul ne peut pas employer la jeunesse.

« S’il y a des jeunes qui peuvent encourager et soutenir leurs camarades jeunes, nous ne pouvons que saluer cette initiative. Cette jeunesse n’est plus une jeunesse revendicatrice de tout, mais une jeunesse actrice de tout », s’est-elle réjouie avant de réaffirmer la disponibilité du ministère en charge de la jeunesse à accompagner de telles initiatives.

Un restaurant équipé a été remis sous forme de prêt à 4 jeunes dames

La coordonnatrice des femmes de l’Association, un jeune un métier, Aminata Zoungrana/Ouédraogo tout en appréciant les actions de l’association en faveur des jeunes et des femmes, a lancé un appel aux autres partenaires à soutenir l’association.

« J’appelle d’autres partenaires à accompagner l’association à mieux soutenir les jeunes et les femmes à sortir de la pauvreté. Aujourd’hui on a doté les femmes et les jeunes de matériel, mais il leur faut aussi un fonds de roulement et l’association à elle seule ne peut pas. Il faut du soutien d’autres partenaires », a-t-elle insisté. 

Quant aux heureux bénéficiaires du matériel, assurance a été donnée pour le bon usage de ce matériel pour développer leurs activités et contribuer à l’emploi d’autres jeunes. Josiane  Zoungrana, bénéficiaire d’un kit pour la pâtisserie, dit être très contente de recevoir ce kit pour pouvoir développer son activité. « Je suis très reconnaissante vis-à-vis de l’Association un jeune, un métier ».

Félicité  Kaboré recevant son kit de saponification

Félicité  Kaboré, bénéficiaire d’un kit de saponification, entend s’associer avec 4 femmes pour exploiter ce matériel. « On a beaucoup de commandes, mais les moyens matériels nous faisaient défaut », explique-t-elle non sans remercier le donateur. D’autres activités rythmeront les 48 heures de l’Association Un jeune, Un métier parmi lesquelles une formation gratuite et une exposition-vente de produits locaux.

Écouter l’article
❤️ Invitation

Nous tenons à vous exprimer notre gratitude pour l'intérêt que vous portez à notre média. Vous pouvez désormais suivre notre chaîne WhatsApp en cliquant sur : Burkina 24 Suivre la chaine


Restez connectés pour toutes les dernières informations !

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page