«One Health» : Les membres du comité de pilotage en session extraordinaire à Ouagadougou

publicite

Les membres du comité technique de pilotage de la plateforme «One Health» sont en session extraordinaire ce jeudi 5 octobre 2023 à Ouagadougou sous la présidence de Roger Baro, ministre en charge de l’environnement qui devra à l’issue de la rencontre passer le flambeau à son collègue en charge de la santé, Dr Robert Kargougou. 

La suite après cette publicité

Dans son mot de circonstance, le ministre en charge de l’environnement, Roger Baro a rappelé le contexte dans lequel se tient la présente session extraordinaire du comité technique de pilotage de la plateforme «One Health» marqué par l’épidémie de dengue qui sévit au Burkina Faso.

«La dengue est classée parmi les cinq zoonoses prioritaires à surveiller par les différents secteurs concernés. J’apporte tout mon soutien à mon collègue en charge de la santé pour faire face à cette épidémie. J’en appelle à l’esprit du One Health dans une unité d’action pour juguler cette épidémie», a-t-il invité.

Roger Baron, ministre en charge de l'environnement
Roger Baron, ministre en charge de l’environnement

Il a, par ailleurs fait comprendre que cette rencontre se veut un cadre d’échange qui devra permettre aux membres du comité technique de pilotage «One Health» d’échanger sur des questions d’intérêt en vue d’optimiser l’opérationnalisation et le fonctionnement de cette plateforme.

Là-dessus, il a appelé les partenaires techniques et financiers à continuer à soutenir que l’opérationnalisation de ce nouvel outil en cours de construction afin que sa mise en œuvre soit une réalité au pays des Hommes intègres.

«A cet effet, je puis vous rassurer du ferme engagement du gouvernement de la Transition à apporter l’appui nécessaire pour le succès de la mise en œuvre de l’approche One Health. Au cours de notre cheminement, nous capitaliserons les acquis et apporterons des correctifs aux insuffisances pour plus d’efficacité et d’efficience dans la protection de l’environnement, de la santé humaine et animale», a-t-il laissé entendre.

Les membres du comité de pilotage
Les membres du comité de pilotage

En termes d’acquis, il a fait connaître qu’ils sont d’ordres curatif et préventif. Concernant les activités curatives, il a énuméré entre autres la pollution du fleuve Mouhoun où il y avait une mort importante des poissons et la pollution d’un marigot à Bobo-Dioulasso. « À ce niveau, les acteurs se sont engagés pour gérer la crise et prendre des mesures préventives», a-t-il dit.

Pour ce qui est des mesures préventives, le ministre Baro a confié qu’ils ont entrepris des actions de sensibilisation sur le terrain au profit des acteurs pour que les situations d’épidémie ne surgissent à nouveau.

«Et il y a le secrétariat technique qui fonctionne dont il y a les représentants de tous les départements qui apportent leurs contributions pour que les secteurs concernés tels que la recherche, l’agriculture et l’environnement puissent donner leur mot et accompagner le ministère de la santé pour faire face aux différentes situations », a-t-il signalé. Les perspectives pour lui, c’est de capitaliser les acquis et de maintenir le fonctionnement des organes.

Écouter l’article
❤️ Invitation

Nous tenons à vous exprimer notre gratitude pour l'intérêt que vous portez à notre média. Vous pouvez désormais suivre notre chaîne WhatsApp en cliquant sur : Burkina 24 Suivre la chaine


Restez connectés pour toutes les dernières informations !

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page