Situation sociopolitique : La coordination des OSC féminines appelle à l’union des fils et filles du pays

publicite

La coordination des Organisations de Société Civile (OSC) féminines a tenue une conférence de presse ce jeudi 26 octobre 2023 à Ouagadougou au cours de laquelle elle a fait une lecture de la situation nationale. Face aux hommes et femmes de médias la coordination des OSC féminines a renouvelé son soutien aux autorités de la transition et appelle à l’union sacrée derrière les autorités. 

La suite après cette publicité

Tenue sous le thème « Appel des femmes à l’unité de filles et fils de la nation aux côtés des FDS et VDP pour la libération totale de la nation », cette conférence avait pour objectif principal d’inviter toutes les filles et tous les fils du Burkina à soutenir les autorités de la transition pour la reconquête de l’intégration du territoire nationale.

Pour les conférencières, depuis l’avènement du MPSR II, le 30 septembre 2022, des efforts sont consentis par le Capitaine Ibrahim Traoré et son équipe dans le but de ramener la paix au Burkina Faso. « Depuis son arrivé au pouvoir, nous constatons d’énormes changements positifs et des efforts considérables sont faits pour juguler la crise sécuritaire et humanitaire.

 Le capitaine Ibrahim Traoré depuis sa prise de pouvoir, le peuple du Burkina Faso retrouve sa dignité et sa fierté d’antan lentement et surement. La majorité des populations sont mobilisées sous le leadership du capitaine Ibrahim Traoré et son équipe et cela est sans équivoque » a déclaré Fanta Traoré, présidente de la coordination des OSC féminine du Burkina Faso.

Fanta Traoré, présidente de la coordination des OSC féminine du Burkina Faso

La coordination à également réitérer ses vives félicitations au gouvernement, aux FDS et VDP pour les efforts consentis et ceux qui sont toujours en cours dans la reconquête du territoire national. Elle invite alors à la population à se démarquer de toutes « manipulations de personnes mues par des intérêts personnels et égoïstes ».

En rappel, cette sortie de la coordination des OSC féminine du Burkina, intervient après l’annonce de la CGT-B d’organiser un meeting le 31 octobre prochain lors de sa rentrée syndicale le 16 octobre dernier. Pour dénoncer les manquements dans la gestion du pouvoir par la transition.

Amidou OUEDRAOGO (Stagiaire) 

Burkina 24 

Écouter l’article
publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page