17e édition du Festival Ciné Droit Libre : Regard critique sur la corruption

publicite

Du 9 au 16 décembre 2023, Semfilms organise la 17e édition de son festival Ciné Droit Libre à Ouagadougou, sous le thème « Corruption, nouveau terrorisme ? ».  Projection de films, débats, concerts, humour, art oratoire, Master class, espace enfants, village du festival,… bref, un programme alléchant. Cette année, c’est une ouverture couplée du Ciné Droit Libre avec la 14e édition du festival dialogue de corps, le 9 décembre 2023 au théâtre populaire de Ouagadougou.

La suite après cette publicité

Dans l’éclat des projecteurs et le murmure des pellicules, la 17e édition du festival Ciné Droit Libre s’apprête à déployer son éventail captivant de films, de débats animés et de rencontres inspirantes du 9 au 16 décembre 2023 à Ouagadougou.

Le thème de cette année, « Corruption, nouveau terrorisme ? », offre une opportunité  d’explorer les liens complexes entre la corruption endémique et le fléau du terrorisme qui touche durement le Burkina Faso.« La 17ème de Ciné Droit Libre à Ouagadougou se positionne comme un acteur engagé dans la lutte contre la corruption, exhortant les populations à dire « Non » à cette menace qui sape les fondements de la justice et de la démocratie. Le festival ne se limite pas à la dénonciation de la corruption.

Il va également explorer d’autres questions brûlantes telles que les violences basées sur le genre, les droits de l’enfant, les droits des migrants, la démocratie et la liberté d’expression », a expliqué Abdoulaye Diallo, coordinateur du festival Ciné Droit Libre.

Abdoulaye Diallo, coordinateur du festival Ciné Droit Libre, lors de la conférence de presse annonçant la 17e édition du festival Ciné Droit Libre , le samedi 02 décembre à Ouagadougou

Ces sujets cruciaux seront abordés à travers une programmation riche et diversifiée de films, de débats et d’activités artistiques. Entre autres, la célébration de la Journée Internationale des Droits de l’Homme le 10 décembre au centre Cardinal Paul Zoungrana, ; une table ronde avec Dialogues de Corps sur « Crise Sécuritaire, Art et résilience du monde de la culture » le lundi 11 décembre au CBC, le forum sur le terrorisme et la corruption organisé en partenariat avec l’ASCE-LC et le RENLAC le mardi 12 décembre à l’ASCE LC , le dialogue démocratique sur le panafricanisme et l’héritage de Sankara le jeudi 14 décembre à l’Amphi A600 de l’université de Ouagadougou , marqueront les moments forts de cette 17ème édition.

« Semfilms, née de la nécessité de libérer la parole après l’affaire Norbert Zongo qui a secoué le Burkina Faso en 1998, a évolué pour devenir le fer de lance du cinéma engagé en Afrique de l’Ouest francophone. En construisant des passerelles entre le septième art et les droits humains, le festival Ciné Droit Libre est devenu une plateforme incontournable, transcendant les frontières pour atteindre les esprits et les cœurs de diverses communautés ».

Une ouverture commune, de la 17e édition du Ciné Droit Libre et de la 14e édition du festival dialogue du corps est prévue le samedi 09 décembre 2023 au théâtre populaire de Ouagadougou.  Cette 14e édition du festival dialogue de corps se tient également du 09 au 16 décembre 2023 autour des questions de libertés et de droits   de solidarité etc.

Akim

Burkina 24

Écouter l’article
❤️ Invitation

Nous tenons à vous exprimer notre gratitude pour l'intérêt que vous portez à notre média. Vous pouvez désormais suivre notre chaîne WhatsApp en cliquant sur : Burkina 24 Suivre la chaine


Restez connectés pour toutes les dernières informations !

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page