24h pour vulgariser la loi portant sur la sécurité et celle sur la promotion immobilière au Burkina Faso

publicite

Le ministère en charge de la justice a ouvert une conférence publique ce lundi 4 décembre 2023, sur la mission d’appropriation de deux lois d’intérêt manifeste. Il s’agit de la loi portant sécurité nationale et celle portant sur la promotion immobilière. L’objectif est de passer par les responsables régionaux pour vulgariser ces deux textes d’actualité au Burkina Faso.

La suite après cette publicité

«Si l’on se réfère à l’adage juridique qui dit que nul n’est censé ignorer la loi», il faille mettre les dispositions nécessaires pour mieux expliquer les textes pour une meilleure utilisation, selon le ministère en charge de la justice du Burkina Faso.

C’est pourquoi, ce lundi 4 décembre 2023, il a ouvert une conférence publique avec les différents gouverneurs des 13 régions du pays, pour mieux expliquer les dispositions des deux lois. Ce sont deux lois d’intérêt général choisies en fonction des défis. Il s’agit de la loi portant sur la sécurité et celle sur la promotion immobilière.

«En organisant donc cette activité, notre objectif principal est de vulgariser les deux lois sus-citées ainsi que leur texte d’application afin que tous les Gouverneurs s’en approprient le contenu et soient les relais dans la vulgarisation de ces textes au niveau de leurs régions», a expliqué le ministre en charge de la justice, Rodrigue Bayala.

Pour ce faire, au cours de cette journée, au total quatre communications seront animées par des cadres supérieurs disposant des connaissances dans le domaine de ces communications. A l’issue de cela, selon le ministre, s’en suivra des séances de questions réponses pour mieux éclairer les zones d’ombres.

« La complexité du droit fait en sorte que de nos jours, peu de gens connaissent réellement le sens et la portée des règles de droit dans leur ensemble. C’est donc dire que des clarifications portant sur les dispositions des textes identifiés ainsi que leurs décrets d’application permettront de les maitriser davantage », a ajouté Rodrigue Bayala. 

Le ministre en charge de la justice Rodrigue Bayala

Pour lui, le choix de ces deux lois est en lien avec l’actualité du moment car ils ont été choisis au regard de l’actualité. « Deux lois ont retenu notre attention. Il s’agit de la loi N° 003-2023/ALT du 25 mars 2023 relative à la sécurité Nationale et la loi n° 008-2023/ALT du 20 juin 2023 Portant promotion immobilière au Burkina Faso. 

Ces choix s’expliquent essentiellement par le fait que ces deux sujets sont d’actualité surtout avec le contexte sécuritaire que traverse notre pays», a dit le ministre.

Abdoul Gani BARRY

Burkina 24

Écouter l’article
❤️ Invitation

Nous tenons à vous exprimer notre gratitude pour l'intérêt que vous portez à notre média. Vous pouvez désormais suivre notre chaîne WhatsApp en cliquant sur : Burkina 24 Suivre la chaine


Restez connectés pour toutes les dernières informations !

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page