Issaka Lingani, Rasmané Zinaba et Bassirou Badjo : Le Juge ordonne de suspendre les réquisitions et de mettre fin au déploiement des personnes réquisitionnées

publicite

L’audience des référés dans le dossier des réquisitions du journaliste Issaka Lingani, et des deux membres du Balai citoyen, Rasmané Zinaba, et Bassirou Badjo s’est ouverte ce mercredi 6 décembre 2023, au tribunal administratif de Ouagadougou. 

La suite après cette publicité

À l’entame, les avocats de la défense ont plaidé pour la suspension des réquisitions prises par les autorités pour envoyer ces derniers au front.

Dans leur démonstration, les avocats de la défense ont demandé le respect des trois libertés pour leurs clients. Il s’agit entre autres de la liberté d’expression, la liberté d’aller et de venir, et le droit de ne pas être soumis à des actes de torture.

Lire aussi 👉🏿 Justice : Une procédure d’urgence enclenchée pour sauver les libertés de Issaka Lingani, Bassirou Badjo et Rasmané Zinaba 

A les entendre, cette réquisition est « arbitraire ». « Nous avons constaté des irrégularités dans les réquisitions. Les conditions d’âge n’ont pas été prises en compte », a déploré Me Prosper Farama, de la défense.

À l’écouter, le but de ces réquisitions n’est pas légitime. « On peut poursuivre en cas de nécessité. Mais où est la nécessité ? Qu’est-ce qui justifie que Zinaba Rasmané soit réquisitionné ? » s’est il interrogé. Après ces débats houleux, le tribunal a suspendu l’audience pour délibérer.

A la reprise du procès, le tribunal a ordonné la suspension des réquisitions et de mettre fin au déploiement des personnes réquisitionnées.

En rappel, après plusieurs tentatives, les avocats de la Défense des réquisitionnés ont jugé utile d’initier la procédure du « référé-liberté ». Cette procédure a été jugée recevable par le tribunal.

Sur le même sujet 👉🏿 Issaka Lingani, Ablassé Ouédraogo, Zinaba Rasmané, etc. : La justice rejette la demande de suspension de l’exécution des réquisitions 

Écouter l’article
❤️ Invitation

Nous tenons à vous exprimer notre gratitude pour l'intérêt que vous portez à notre média. Vous pouvez désormais suivre notre chaîne WhatsApp en cliquant sur : Burkina 24 Suivre la chaine


Restez connectés pour toutes les dernières informations !

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page