Justice : Une procédure d’urgence enclenchée pour sauver les libertés de Issaka Lingani, Bassirou Badjo et Rasmané Zinaba

publicite

Le conseil de Issaka LinganiBassirou Badjo et Rasmané Zinaba a enclenché une procédure d’urgence, un référé liberté qui a débuté ce 1er décembre 2023 au Tribunal administratif de Ouagadougou. L’objectif est d’éviter une longue procédure et d’extirper d’urgence leur client du joug de la réquisition du Commandement des opérations du théâtre national (COTN) qu’il juge « arbitraire ».

La suite après cette publicité

Cette procédure d’urgence enclenchée intervient après que le tribunal administratif ait rejeté la demande de suspension de la réquisition du Commandement des opérations du théâtre national vis-à-vis de leur client le 25 novembre dernier. 

“C’est un référé liberté. Nous considérons qu’il y a urgence parce que les libertés fondamentales de nos clients ont été atteintes. Notamment la liberté d’opinion, la liberté d’expression, la liberté d’aller et venir par le fait de ces réquisitions qui sont prises dans un esprit de sanctions”, a expliqué Me Prosper Farama

Celui-ci a fait savoir que c’est pour cette raison que le collectif d’avocats qui défend les sieurs Issaka LinganiBassirou Badjo et Rasmané Zinaba, a déposé un référé pour que le juge se prononce plus vite sur leur sort. Cette audience aussitôt ouverte s’est refermée et pour cause, l’agent judiciaire de l’État qui défend les intérêts de l’État a demandé du temps pour pouvoir préparer sa défense. Le procès a donc été renvoyé au mercredi 6 décembre 2023. 

Hamadou OUEDRAOGO 

Burkina 24

Écouter l’article
❤️ Invitation

Nous tenons à vous exprimer notre gratitude pour l'intérêt que vous portez à notre média. Vous pouvez désormais suivre notre chaîne WhatsApp en cliquant sur : Burkina 24 Suivre la chaine


Restez connectés pour toutes les dernières informations !

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page