Trophée Baramousso : L’association pour la promotion de la femme de Dassoui/Nomtondo sacrée lauréate de la 9e édition

publicite

Honorer les femmes battantes du Burkina Faso, c’est dans cette logique que le réseau de téléphonie mobile Moov Africa a initié le concours du trophée Baramousso. Ce prestigieux concours a soufflé sa 9e bougie le vendredi 8 décembre 2023, à Ouagadougou, avec le sacre de l’association pour la promotion de la femme Dassoui/Nomtondo (APFD/N) de Dialgaye.

La suite après cette publicité

Depuis 2015, le réseau Moov Africa célèbre l’ingéniosité et la bravoure des femmes. A travers le trophée Baramousso, les femmes sont mises en lumière et magnifiées de la plus belle des manières. Sur une quarantaine d’associations inscrites, huit ont séduit les membres du jury, et ont fait l’objet d’une visite terrain. Après cette étape, trois ont été retenues pour les phases finales.

Au soir de cette 9e édition, l’association pour la promotion de la femme Dassoui/Nomtondo (APFD/N) de Dialgaye est celle-là qui s’est taillée la part du lion. Elle a ainsi remporté le trophée de la 9e édition, d’une valeur de 10 millions de FCFA. Ce prix, à entendre les lauréates viendra renforcer leurs secteurs d’activité.

Bambara Alimata, présidente de l’association pour la promotion de la femme Dassoui/Nomtondo (APFD/N) de Dialgaye

« Avec ce prix, je souhaite améliorer mon projet avec toutes les femmes de mon association, ainsi que les femmes de la commune. On avait un problème d’eau, donc premièrement, c’est faire un forage, parce que dans nos activités, on utilise beaucoup l’eau. Ensuite, on n’avait pas de machine et on travaillait à la main, mais grâce à Moov Africa, on aura des machines maintenant pour améliorer nos activités dans la transformation bio », a indiqué Bambara Alimata, présidente de l’association pour la promotion de la femme Dassoui/Nomtondo (APFD/N) de Dialgaye.

Depuis la création de ce prix Baramousso, 120 millions de FCFA ont été distribués à 40 associations bénéficiant ainsi à plus de 8000 ménages, selon le directeur général de Moov Africa Abdelillah El Aydi. Cela témoigne sans doute de l’importance que revêt ce concours.

« Le concours Baramousso est organisé pour ces femmes battantes du Faso qui servent d’exemple et de modèle à d’autres femmes. Le prix Baramousso a pour objectif avant tout de soutenir et promouvoir l’excellence au sein des associations de femmes battantes. Aussi, Moov Africa se positionne comme une rampe de lancement de ces associations en vue de leur permettre de gravir les marches et d’aller au sommet », a rappelé le Directeur général de Moov Africa.

Abdelillah El Aydi, DG de Moov

Pour cette 9e édition, la ministre de la transition digitale, des postes et des communications électroniques, Aminata Zerbo/Sabané était la marraine. D’entrée, elle a salué la tenue de ce concours, qui vient rappeler le rôle important que joue la femme dans nos sociétés.

« Je suis encore plus ravie et tiens une fois de plus à féliciter Moov Africa  car le concours Baramousso n’est pas une initiative feu de paille, en témoigne la 9e bougie qui nous réunit ce soir. Organiser une telle activité neuf ans durant est la preuve d’une volonté et d’un engagement manifeste de faire de la promotion de la femme un axe majeur de la politique responsabilité sociale et l’entreprise », a lancé Aminata Zerbo/Sabané.

Lire aussi 👉👉 Trophée Baramousso de Moov Africa : L’association Thangba N’touon remporte la 8e édition

En plus du premier prix, Moov Africa a partagé 5 millions aux 2e et 3e prix. Ce qui fait un total de 15 millions mobilisés pour cette édition. En outre, des jeux concours, des prestations d’artistes ont tenu en haleine les invités de cette cérémonie.

Sié Frédéric KAMBOU

Burkina 24

Écouter l’article
❤️ Invitation

Nous tenons à vous exprimer notre gratitude pour l'intérêt que vous portez à notre média. Vous pouvez désormais suivre notre chaîne WhatsApp en cliquant sur : Burkina 24 Suivre la chaine


Restez connectés pour toutes les dernières informations !

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page