Burkina 24 fait Chevalier de l’Ordre du Mérite par le Conseil supérieur de la communication (CSC)

publicite

Burkina 24 a été fait Chevalier de l’Ordre du Mérite des Arts, des Lettres et de la Communication avec agrafe radiotélévision-presse écrite, ce vendredi 29 décembre 2023, par le Conseil supérieur de la communication (CSC) lors d’une cérémonie de distinction des acteurs du monde de la communication et des médias. C’est un honneur mais surtout une invite à mieux faire davantage pour l’intérêt de la Nation 

La suite après cette publicité

Dans le cadre de la célébration du 11 décembre 2023, la nation burkinabè a décidé, sur proposition du Conseil supérieur de la communication, de reconnaitre le mérite de 41 travailleurs et partenaires du monde de la communication et des médias, distingués dans trois ordres dont 3 dans l’Ordre de l’Étalon, 4 dans l’Ordre du Mérite burkinabè et 34 dans l’Ordre du Mérite des Arts, des Lettres et de la Communication.

Asseto-Ouedraogo-Directrice-generale-de-Burkina-24-arbore-fierement-la-medaille-honorifique-

Parmi les heureux distingués de la médaille de chevalier de l’ordre du mérite des arts, des lettres et de la communication, Burkina 24, votre média en ligne leader ! Burkina24 est le seul média en ligne décoré cette année 2023 par le CSC. Le CSC, autorité de régulation des médias, vous le savez, n’est pas n’importe quelle institution… Bref !

C’est une distinction qui n’a donc aucune connotation politique. Elle confirme le leadership de Burkina 24, qui depuis 12 ans n’a cessé d’informer avec dextérité et professionnalisme les Burkinabè et les amis du pays des Hommes intègres. Cette distinction, il faut le dire, est une reconnaissance de l’énorme travail abattu par la jeune équipe de Burkina 24, malgré quelques soubresauts subis par la boîte entre-temps et les conditions de travail des médias de façon générale.

C’est donc un motif de satisfaction et de reconnaissance, selon la Directrice Générale du média. « Tout ce que je peux dire, c’est un sentiment de fierté, un sentiment d’honneur, un sentiment de travail bien fait. Merci à Dieu. Au nom de toute l’équipe de Burkina 24, je ne peux que vraiment dire merci aux autorités qui ont reconnu ce travail que nous faisons dans le traitement de l’information, nous en sommes très honorés », a laissé entendre Asséto Ouédraogo, Directrice générale de Burkina 24.

Abdoulazize Bamogo, président du CSC félicite la Directrice de Burkina 24 et son équipe

Le président du CSC, Abdoulazize Bamogo, a salué l’engagement des récipiendaires qui sans cesse apportent leur pierre à l’édification d’un Burkina Faso de tolérance, de vivre ensemble harmonieux, de liberté et de prospérité.

« C’est un ardent investissement professionnel et responsable que le Faso salue en ce jour. Vous avez choisi la voie de l’effort, vous avez choisi de retrousser les manches pour servir avec dévouement et loyauté l’intérêt général. Vous avez fait le bon choix et c’est pour cela que la nation vous est reconnaissante. 

Une équipe de Burkina 24 au Siège du CSC lors de la cérémonie de décoration

Vous avez été jugés dignes de porter ces médailles au regard de votre engagement, de votre enthousiasme au travail, de votre attachement au travail bien fait ; au regard des résultats remarquables que vous avez générés au bénéfice de vos différentes structures, au bénéfice de nos populations, au bénéfice de la nation », s’est-il adressé aux récipiendaires.

Burkina 24, c’est 12 ans d’existence, 14 prix Galian remportés, hormis les nombreux autres prix remportés sur les plans nationaux et internationaux. L’aventure se poursuit…

Akim KY

Burkina 24

Écouter l’article
❤️ Invitation

Nous tenons à vous exprimer notre gratitude pour l'intérêt que vous portez à notre média. Vous pouvez désormais suivre notre chaîne WhatsApp en cliquant sur : Burkina 24 Suivre la chaine


Restez connectés pour toutes les dernières informations !

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page