Burkina Faso : Près de 400 terroristes neutralisés en fin d’année à l’Est et au Centre-est

publicite

Les opérations aériennes et terrestres menées par les Forces combattantes entre le 23 décembre 2023 et le 2 janvier 2024 dans les régions de l’Est et du Centre-est, ont permis de neutraliser plusieurs terroristes, dont Dicko Oumarou, alias Abou Mohamado, le chef terroriste le plus influent de la province de la Tapoa, a indiqué l’AIB ce mercredi 10 janvier 2024 citant des sources sécuritaires.

La suite après cette publicité

À la fin de l’année 2023, les Forces combattantes ont intensifié les opérations terrestres et aériennes contre les terroristes qui perturbent la quiétude des populations laborieuses.

Dans les régions de l’Est et du Centre-est, le bilan de la lutte menée entre le 23 décembre 2023 et le 2 janvier 2024 est très satisfaisant, selon des sources très proches des opérations contactées par l’AIB.

Ces sources rapportent qu’au moins 83 terroristes ont été tués dans la seule journée du 23 décembre 2023, lors de la destruction de six bases dans la forêt de Nouhao (Centre-est). Il est également fait mention de la destruction de logistiques appartenant à l’ennemi.

Le lendemain, le 24 décembre 2023, ce sont environ 208 assaillants qui ont été neutralisés par les Forces combattantes en réponse à une embuscade contre un convoi de ravitaillement à Diapaga (Est).

Parmi eux figuraient les chefs terroristes Salamana, responsable d’une faction terroriste à Kpentchangou, Abou Hassane, cadre actif sur la base terroriste de Tasséri et Abou Zahri, cadre actif dans la zone de Namoungou.

La moisson a également été fructueuse, car ce sont environ 67 combattants terroristes qui ont été abattus par les Forces amies le 1er janvier 2024 lors d’une autre embuscade contre le convoi de ravitaillement de Diapaga, au niveau de la commune de Kantchari.

Cette opération a permis à l’armée burkinabè d’effectuer l’une de ses plus grandes prises, à savoir la neutralisation de Dicko Oumarou, alias Abou Mohamado. Il était l’adjoint de Barry Idrissa Hassane, alias Mouslim, le leader des groupes terroristes dans les régions de l’Est et du Centre-Est.

Depuis 2018, Abou Mohamado a dirigé les factions terroristes dans la zone de Saborga Kora dans le parc Arly, planifiant plusieurs attaques contre les FDS, les VDP et les populations civiles dans la zone.

Source : Agence d’information du Burkina (AIB) 

Écouter l’article
❤️ Invitation

Nous tenons à vous exprimer notre gratitude pour l'intérêt que vous portez à notre média. Vous pouvez désormais suivre notre chaîne WhatsApp en cliquant sur : Burkina 24 Suivre la chaine


Restez connectés pour toutes les dernières informations !

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Un commentaire

  1. I believe if only for brief period there was raising of morale plus freedom of having no remorse concerning neutralizing hundreds of terrorists plus destroying their bases. I commend Burkinabe Defense Forces performance plus hope you continue to timely discombobulate dopefiend terrorists plus take to to be quickly neutralized.
    Thank you Burkinabe Defense Forces!
    Henry Author Price Jr aka Kankan

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page