« Il y aura des reformes sur le code électoral » (Capitaine Ibrahim Traoré)

publicite

Dans son échange avec le Capitaine Ibrahim Traoré, le 30 janvier 2024, le Journaliste Alain Foka a abordé la question de l’organisation prochaine des élections, ce qui insinue en d’autres termes, la fin de la transition au Burkina Faso.

La suite après cette publicité

« Il faut qu’il y ait un minimum de sécurité pour que s’il y a campagne, les gens puissent aller partout au Burkina, expliquer leurs idées au peuple burkinabè, et le peuple va choisir, parce qu’il n’est plus question d’aller distribuer des billets. Il y aura des reformes sur le code électoral. C’est fini ça, si on vous prend dans ça, vous serez disqualifié. Il y a des reformes à venir, cette manière de faire, d’aller acheter les consciences, c’est fini. 

Notre mission c’est d’éveiller les consciences, et que les gens n’acceptent plus jamais ça. Si vous pensez pouvoir gouverner le pays, vous expliquez votre programme politique, qu’est-ce que vous allez faire, et peut-être, qu’au bout d’un temps, le peuple va vous évaluer, si vous devez continuer votre mandat ou pas. Bref, on ne dira pas tout, mais il y aura des reformes sur le plan électoral et pour que les gens puissent faire les élections, tous les Burkinabè doivent voter », a clarifié le capitaine Ibrahim Traoré. 

Écouter l’article
❤️ Invitation

Nous tenons à vous exprimer notre gratitude pour l'intérêt que vous portez à notre média. Vous pouvez désormais suivre notre chaîne WhatsApp en cliquant sur : Burkina 24 Suivre la chaine


Restez connectés pour toutes les dernières informations !

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page