Un projet pour aider les blessés de guerre et FDS à mieux préparer leurs retraites

publicite

D’autres facilités de reconversion s’offrent aux blessés de guerre, aux personnels des Forces de Défense et de Sécurité, et de la garde de sécurité pénitentiaire, proches de la retraite. Une initiative a été mise en place par l’Ecole Nationale d’Elevage en Santé Animale avec l’appui financier du Bureau National des Grands Projets.

La suite après cette publicité

Techniques d’embûches bovines, agriculture, élevage des petits ruminants, et gestion d’entreprises agricoles, sont entres autres les nouvelles fonctions prêtes à accueillir les éléments des Forces de Défense et de Sécurité, et de la garde de sécurité pénitentiaire, des blessés de guerre, proches de la retraite. Au total, 12 ont déjà bénéficié de cette formation, et devront partager leurs expériences avec les autres. 

« Cette initiative, l’objectif c’est d’arriver à doter les casernes bénéficiaires des unités de production de volailles des petits ruminants, notamment les moutons et les chèvres, pour servir de lieu d’application et d’apprentissage au bénéfice des participants aux différentes formations du bureau d’aide à la reconversion à la vie civile de nos frères d’armes », a souligné Dr Nouhoun Zampaligré, Directeur Général de l’Ecole Nationale d’Elevage en Santé Animale. 

Les villes de Kaya, Ouagadougou et Bobo-Dioulasso sont les zones pilotes de ce projet. Ces modèles seront reproduits à grande échelle en fonction des résultats obtenus sur le terrain. 

Source : JT de 20H de la RTB, du 6 février 2024 

Écouter l’article
❤️ Invitation

Nous tenons à vous exprimer notre gratitude pour l'intérêt que vous portez à notre média. Vous pouvez désormais suivre notre chaîne WhatsApp en cliquant sur : Burkina 24 Suivre la chaine


Restez connectés pour toutes les dernières informations !

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page