Lutte contre la corruption : Une copie du rapport annuel de l’ASCE-LC transmise au Premier ministre

publicite

Une délégation de l’Autorité supérieure de Contrôle d’Etat et de Lutte contre la Corruption (ASCE-LC) a été reçue par le Premier ministre, Me Apollinaire Kyelem de Tambèla ce lundi 11 mars 2024.

La suite après cette publicité

Au sortir de la rencontre, le contrôleur général, Urbain Millogo a confié qu’ils sont venus présenter le rapport annuel de leur institution au Premier ministre. Ce, pour être en phase avec la loi qui prévoit qu’après que le document ait été présenté au président du Faso, il revient alors de le présenter au Premier ministre.

Lire également 👉Rapport 2022 de l’ASCE-LC : Plus de 385 millions de F CFA de malversations financières relevées

«C’est ce que nous sommes venus faire ce matin et profiter échanger autour de ce rapport pour aussi avoir les préoccupations de son excellence, M.le Premier ministre », a-t-il informé.

Les préoccupations de l’ASC-LC aujourd’hui, selon Urbain Millogo, c’est de travailler à la réduction du train de vie de l’État. «Et aussi aller dans le sens d’approfondir les audits et de mettre vraiment en évidence les sanctions pour certaines situations », a-t-il dit tout en relevant que Me Apollinaire Kyelem de Tambèla leur a exprimé sa disponibilité afin qu’ils puissent continuer leur travail en allant plus en profondeur.

délégation de l’Autorité supérieure de Contrôle d’Etat et de Lutte contre la Corruption (ASCE-LC) a été reçue par le Premier ministre
délégation de l’Autorité supérieure de Contrôle d’Etat et de Lutte contre la Corruption (ASCE-LC) a été reçue par le Premier ministre

S’agissant de l’armée, le contrôleur général a dit que celle-ci a fait l’objet d’un audit au même titre que les ministères. Il a précisé que le contenu de cet audit se retrouve dans le tome 2 du présent rapport. «Seulement si les gens s’attendent à une communication spéciale, il faut reconnaître quand que c’est par rapport à l’armée donc on ne peut communiquer sur ce dossier comme on communiquerait peut-être sur d’autres sujets de carburant ou d’autres choses », a terminé Urbain Millogo.

Écouter l’article
❤️ Invitation

Nous tenons à vous exprimer notre gratitude pour l'intérêt que vous portez à notre média. Vous pouvez désormais suivre notre chaîne WhatsApp en cliquant sur : Burkina 24 Suivre la chaine


Restez connectés pour toutes les dernières informations !

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page