Manganèse de Tambao : le début de l’exploitation prévu pour décembre 2012

Le Ministre de l’Économie et des Finances (gauche), le ministre des Mines, des Carrières et de l’Énergie (centre) et le PDG de Pan African Burkina limited, Frank Timis. Photo: B24

L’exploitation du manganèse de Tambao, gisement historique découvert en 1959 et qui a suscité moult espoir aussi bien au sein des populations de la région du Sahel que pour l’Etat, pourrait commencer en décembre prochain. C’est ce que laisse voir la signature de contrat entre le gouvernement burkinabè et la Société Pan African Burkina limited ce samedi 11 août 2012 au ministère des Mines, des Carrières et de l’Energie.

Les signatures du ministre de l’Economie et des Finances, Lucien M. N. Bembamba, du ministre des Mines, des Carrières et de l’Energie, Salif L. Kaboré et celle du PDG de Pan African Burkina limited, Frank Timis interviennent après de longs processus pour trouver un exploitant. Elles marquent un consensus longtemps attendu qui verra le début effectif de l’exploitation de ce gisement de manganèse.

Au regard de l’importance de ce gisement, le gouvernement du Burkina a décidé d’en faire un projet intégré comprenant trois volets. L’entrée en production du manganèse de Tambao induit donc la réhabilitation du chemin de fer Ouaga-Kaya et son prolongement sur Tambao, le bitumage de la route Dori-Gorom-Gorom-Tambao, et enfin, la construction et l’exploitation de la mine. Pan African Burkina envisage en plus la construction d’un barrage hydroélectrique sur le Béli, la création d’au moins 4000 emplois directs et indirects, la formation d’une main d’œuvre locale et nationale.

Selon le ministre en charge des Mines, Salif Kaboré, la rentabilité de la mine a été prouvée par plusieurs études. La mise en exploitation du manganèse de Tambao permettra de faciliter l’exploitation des autres mines de la région, à travers les infrastructures toutes azimutes qui seront réalisées.

Autant de retombées qui ont conduit le gouvernement au cours du Conseil des ministres du 27 juin 2012, à décider d’identifier des partenaires crédibles pour démarrer le projet. Crédible, Pan African limited l’est, car jugé techniquement et financièrement compétent par la Commission interministérielle d’attribution des marchés.

Avec ce projet d’un coût d’environ 350 milliards de F CFA et au regard des avantages qu’il induit, le gouvernement réfléchit déjà à la création d’un pôle de croissance du Sahel, à l’image de celui de Bagré.

Le Groupe Timis dont la filiale est Pan African limited, a un chiffre d’affaires de 9 milliards de dollars. Selon son PDG, «Nous avons les capacités pour financer le projet». En effet, le Groupe Timis présent également dans le pétrole, possède une expérience inouïe dans plusieurs pays de l’Afrique de l’Ouest comme la Côte d’ Ivoire, le Sénégal, la Sierra Léone, le Niger, la Guinée, la Gambie, a précisé Frank Timis.

21 commentez cette article

Répondre

  • Soweri DAMBINA
    17 octobre 2014 at 19 h 51 min - Reply

    Salue , je suis un élève certifié ( CEP+BEPC) en classe de 1ère D qui sollicite une des poches pendant l,exploitation.
    contact: 75035122 / 71427275

  • Harouna Kaboré
    16 octobre 2014 at 20 h 39 min - Reply

    c'est une très bonne initiative que ces investisseurs étrangers déploient dans un pays en plein émergence comme le notre; vue le prolongement du chemin de fer jusqu' a TAMBAO ainsi que la création d'emploi .

  • Anonyme
    1 août 2014 at 16 h 26 min - Reply

    Slu je suis un plombier qui cherche du travail pense a nous 71009767

  • Charles Traoré
    31 mai 2014 at 17 h 17 min - Reply

    oui c'est bien d'ouvrir des mine pensé a nous aussi qui somme des technicien engins mines

  • Silga sidiki
    8 mars 2014 at 12 h 41 min - Reply

    Bonjour à tout et à tous j ai le trés grand plaisire que desormais le burkina faso est devénu un pays réconu une très grande réssources en valeure minière et je crois tout les étudients et les travailleurs ( publique ou privée) aillant des niveaux et des experiences)ne seront jamais corompu dans leures verités avec un systéme politique gouvermatal nom satisfaisant comme d autres mines en cours de ce systéme Merci! pense y à nous autres.

  • dolce
    19 juillet 2013 at 12 h 11 min - Reply

    Imaginez vous que le Burkinabè ne peut même pas avoir du boulot dans les mines qui s’ouvrent dans notre pays; nos sociétés minières sont minées par les étrangers et le plus drôle dans tout ça c’est que ces étrangers frustrent les Burkinabè sur les sites comme quoi ils y sont plus légitimes. Loin de moi l’idée d’inciter à la haine auprès de nos frères mais il faut que notre état irresponsable prenne ses responsabilités et impose à ces sociétés un quota d’au moins 70% de Burkinabè dans nos mines.
    Ce gouvernement s’en fout de son peuple

  • dolce
    19 juillet 2013 at 12 h 01 min - Reply

    ce qui est vraiment dommage dans notre pays c’est que les nationaux n’arrivent pas a avoir de l’emploi dans nos sociétés minières et l’état s’en fout.Nos mines sont remplis par les étrangers et l’état laisse faire.ils diront certainement le contraire mais sachez qu’ils n’ya pas plus de 20% de Burkinabe dans nos mines….c’est dommage

  • ouedraogo
    9 avril 2013 at 3 h 46 min - Reply

    j’aimerais avoir du travail aider les jeunes

  • Yacouba Sawadogo
    6 avril 2013 at 16 h 01 min - Reply

    chers amis, l'exploitation a eu lieu?

  • Isabelle Aurore Nadembega
    20 mars 2013 at 16 h 13 min - Reply

    dites moi chers amis, le début de l'explotation pour decembre 2012 a t-il été effectif?

  • zagre françois
    15 novembre 2012 at 9 h 20 min - Reply

    bonjour je suis ravis de voir mon pays evoluer mais bref aidez moi avec l’emploi quand vous allez lancer le recrutement.titulaire d’un DUT en finances comptabilité.

  • coulibaly
    17 octobre 2012 at 20 h 57 min - Reply

    ou se trouve exactement le sit de la societe?je cours depuis longtemp derriere la societe pour un emploi jusqu’a present rien.quand allez vous lancer le recrutement. Tel 78785784

  • le seducteur
    10 octobre 2012 at 9 h 27 min - Reply

    j’aimerai avoir l’adresse ainsi que l’emplacement du siege de PAN AFRICAN LIMITED BURKINA

  • MAIGA
    4 octobre 2012 at 12 h 11 min - Reply

    Bon vent à eux et on espère qu’ils ne viendront pas souiller nos forages.Nous jeunes de la localité espèrent obtenir du job dans ce site!

  • korsaga
    17 septembre 2012 at 11 h 34 min - Reply

    JE SUIS UN JEUNE BURKINABE DE 30ANS JE VEUX UN EMPLOI AU NIVEAU DE LA MINE DE MAGANESE DE TAMABAO 71-96-70-93

  • Albert Koné
    11 septembre 2012 at 12 h 22 min - Reply

    ah oui tres tres bien et bon vent a eux

  • Sagné Aboulye
    8 septembre 2012 at 16 h 50 min - Reply

    j'encourage le gouvernement à prendre des initiatives comme celle-ci pour développer le faso

  • tarakans
    27 août 2012 at 18 h 06 min - Reply

    Heeeeee les frères, le gouvernement va encore vendre son peuple à des exclavagistes. Exactement comme ce qui se passe chez somita. Il des dirigeants qui font honte.

  • Hassen Ba
    16 août 2012 at 16 h 06 min - Reply

    wait and see , quelle est l'adresse internet du groupe pour que l'on vérifie les infos

  • Le frimeur
    13 août 2012 at 23 h 03 min - Reply

    C’ est un gouvernement de voyoux qui traite avec des voyoux

  • le mélancolique
    13 août 2012 at 22 h 49 min - Reply

    J voulai vou encouragé.car votre site nou permet davoir d bone news sur le pays. Courage a Burkina24

  • Gomtibo
    13 août 2012 at 20 h 01 min - Reply

    C’est exactement ce que l’on appelle  » trompe–couillon ». Ce monsieur Timis n’a pas une bonne reputation dans le secteur minier ou financier et ne fera rien de Tambao. Pourquoi les grands comme Vale et Mitsui qui etaient sur la liste il y a 2 ans ne sont plus sur ce projet? Comment Frank Timis et son groupe ont’ils ete selectiones? Est ce que l’etat va leur appliquer des amendes s’ils ne respectent pas le chronogramme etabli dans le contrat.
    Une fois de plus on se fait rouler dans la farinw par des escrots internationaux!
    Gomtibo

  • [

    POPULAIRES

    RSS Offres d’emploi

    • Géologue
      Nombre de poste 01 Lieu d’affectation Ouagadougou Structure recruteur ANPE Structure Bénéficiaire Société d’Etat Secteur activité Administration publique Diplôme ou niveau BAC+4/maîtrise reconnu par l’Etat ou le CAMES Option du dipôme Géologie Expériences NP Capacités liées à l’emploi Avoir des connaissances suffisantes des lois, des règlements sanitaire et de sécurité des dispositions techniques et normes […]
    • Responsable Adminstratif et Financier (RAF)
      Nombre de poste 01 Lieu d’affectation Ouagadougou Structure recruteur Ministère des Ressources Animales et Halieutiques Structure Bénéficiaire Projet de Développement de l’Elevage Laitier dans la Zone Pé Secteur activité Administration publique Diplôme ou niveau BAC+4 Option du dipôme Sciences de gestion, Finance,comptabilité ,Administration Expériences 5 ans Capacités liées à l’emploi Dont 2 ans en qualité […]
    • Ingénieur topographe
      Nombre de poste 01 Lieu d’affectation Ouagadougou Structure recruteur BEFACO Structure Bénéficiaire Etablissement public à caractère administratif Secteur activité Administration publique Diplôme ou niveau BAC+5 Option du dipôme Topographie Expériences NP Capacités liées à l’emploi Travail sous pression et en équipe être immédiatement disponible être apte à faire des déplacements sur le terrain avoir un […]

    Conseil des Ministres